dépêche

 - 

Covid-19: le point région par région à l'hôpital

PARIS, 10 décembre 2020 (APMnews) - Le nombre de patients Covid-19 hospitalisés a poursuivi globalement sa baisse depuis dimanche, hormis en Bourgogne-Franche-Comté, en Centre-Val de Loire et en Nouvelle-Aquitaine où une hausse est observée, et dans le Grand Est, en Bretagne et en outre-mer où les chiffres stagnent, selon les données publiées sur le site gouvernement.fr et par Santé publique France (SPF).
Alors que dimanche 6 décembre, 26.293 patients étaient hospitalisés pour Covid-19 en France (métropole et outre-mer) et 27.013 le 2 décembre (cf dépêche du 07/12/2020 à 12:46), ce nombre s'est élevé à 25.558 mercredi 9 décembre.
Parmi eux, on compte 3.041 patients en "réanimation" (ce qui correspond aux soins critiques: réanimation, soins intensifs et surveillance continue), soit 179 de moins que dimanche.
Le nombre de décès enregistrés à l'hôpital a progressé, passant de 37.996 dimanche soir à 39.035 mercredi. Le nombre de retours à domicile atteint 173.247, en progression également.
Cependant, le taux d'incidence est en augmentation. Alors qu'il était de 87,3 pour 100.000 habitants au 3 décembre, sur une semaine glissante, il était de 107,5 au 6 décembre. Les taux sont nettement supérieurs à cette moyenne, voire supérieurs à 200, dans plusieurs départements de Bourgogne-Franche-Comté, Auvergne-Rhône-Alpes et Grand Est.
Cette hausse pourrait au moins en partie s'expliquer par la prise en compte des tests antigéniques. Lundi soir, le directeur général de la santé (DGS), Jérôme Salomon, avait expliqué que ces derniers seraient pris en compte dès le lendemain dans le calcul des taux d'incidence et de dépistage, alors qu'ils n'étaient jusqu'ici pris en compte que dans le nombre des nouveaux cas positifs (cf dépêche du 07/12/2020 à 20:46).

Ile-de-France: poursuite de la baisse du nombre d'hospitalisations pour Covid

L’Ile-de-France comptait mercredi 5.037 patients Covid hospitalisés, soit 237 de moins que dimanche. Parmi eux, 656 étaient en réanimation, soit 32 de moins en 3 jours.
Le nombre cumulé de retours à domicile est de 50.895. Le nombre de décès à l'hôpital s'élève à 11.304.
Dans la région, Paris enregistre le plus grand nombre de patients Covid hospitalisés (790). Suivent les Yvelines (789), les Hauts-de-Seine (725), le Val-de-Marne (704) et la Seine-Saint-Denis (681).
Le taux d'incidence en Ile-de-France a réaugmenté pour atteindre 103,8 pour 100.000 habitants au 6 décembre sur 7 jours glissants. Il a été révisé au 3 décembre à 103,5 (contre 69,4 enregistrés dimanche).
Le taux d'incidence a crû à 86,5 cas pour 100.000 habitants à Paris. Les plus forts taux sont relevés en Seine-Saint-Denis (125,3), dans le Val-d’Oise (121,3), dans le Val-de-Marne (120,3) et en Seine-et-Marne (113,9).

Auvergne-Rhône-Alpes: les départements de l'Arc alpin toujours très touchés

En Auvergne-Rhône-Alpes, le nombre de patients Covid hospitalisés a poursuivi sa baisse depuis dimanche pour s'établir à 4.820 mercredi, contre 5.139 dimanche (-319).
Le nombre de patients en réanimation a diminué pour atteindre 523, contre 548 dimanche.
Le nombre de décès à l'hôpital poursuit sa hausse, à 5.804 depuis le début de l'épidémie (5.508 dimanche) tandis que le nombre de retours à domicile a aussi progressé, à 24.527.
Certains départements enregistrent des baisses des hospitalisations, comme celui du Rhône, mais certains connaissent des hausses, note-t-on.
Le département du Rhône est toujours en tête du nombre de patients hospitalisés, avec 1.233 (-142) par rapport à dimanche, dont 162 en réanimation (-10).
Il reste suivi par le département de l'Isère (768 patients, en baisse), puis par ceux de la Loire (642, en baisse), de la Haute-Savoie (470, en hausse), de l'Ain (344, stable), de la Savoie (254, en baisse), de la Drôme (251, en hausse), du Puy-de-Dôme (240, en baisse), de l'Allier (224, en baisse), de l'Ardèche (171, en baisse), de la Haute-Loire (159, en baisse) et du Cantal (64, en baisse).
Au 6 décembre, sur 7 jours glissants, le taux d'incidence s'élevait à 159,6/100.000, soit un taux plus élevé que la moyenne nationale. Il est le plus élevé dans les départements de l'Arc alpin dont la Haute-Savoie (224,2) et la Savoie (177,1).

Grand Est: plus de 5.000 décès dans la région

Dans le Grand Est, 2.532 patients étaient hospitalisés en raison du Covid-19 mercredi (+4 patients en 3 jours), dont 265 patients en réanimation (-17 patients en 3 jours).
Les départements d'Alsace et de Lorraine concentrent toujours le plus grand nombre de patients hospitalisés, avec en premier lieu la Moselle (474 patients), le Bas-Rhin (432 patients), la Meurthe-et-Moselle (345 patients) et le Haut-Rhin (336 patients).
Le bilan de l'épidémie s'élevait mercredi à 5.124 décès à l'hôpital (+132 décès en 3 jours), tandis que 18.853 patients sont revenus à domicile.
Le taux d’incidence a continué de repartir à la hausse pour s’établir mercredi à 144 cas pour 100.000 habitants à l’échelle régionale (contre 131,1 vendredi), et il reste sensiblement plus élevé encore dans les Ardennes (229).

Hauts-de-France: la baisse du nombre de patients hospitalisés se poursuit, essentiellement concentrée sur l'ancien Nord-Pas-de-Calais

La région Hauts-de-France est passée de 2.621 patients hospitalisés pour Covid-19 dimanche soir à 2.550 mercredi soir (dont 303 en réanimation, soit 18 de moins que dimanche).
Le nombre de décès dans les hôpitaux régionaux atteint 3.790 (+102), et celui des retours à domicile 15.560.
Le Nord compte 1.147 patients hospitalisés dont 139 en réanimation, devant le Pas-de-Calais (respectivement, 669 et 82, ce dernier chiffre étant stable). Les deux départements de l'ex-Nord-Pas-de-Calais connaissent une baisse globale de ces chiffres entre dimanche soir et mercredi soir.
Mais plus au sud, les départements de l'ancienne région Picardie enregistrent une hausse généralisée des hospitalisations: +10 dans l'Oise (289), +7 dans l'Aisne (223), +25 dans la Somme (222).
La tendance y est à une relative stabilisation en réanimation: stagnation dans l'Oise à 26 patients, mais +3 dans l'Aisne (25 patients) et -2 dans la Somme (31).
Le taux d’incidence régional était remonté à 115/100.000 habitants du 30 novembre au 6 décembre. Cette hausse peut toutefois être liée à la prise en comptes des tests antigéniques, le taux d'incidence pour la période précédente (du 27/11 au 3/12) ayant été révisé de 99,3/100.000 à 115,9/100.000.
L'Aisne est désormais le département dont le taux d'incidence est le plus élevé (133,8/100.000), devant le Pas-de-Calais (122,2) et le Nord (121,5). Il est de 123/100.000 dans la métropole lilloise.

Paca: baisse des hospitalisations au niveau régional mais des augmentations dans certains territoires

En Provence-Alpes-Côte d'Azur, il y avait mercredi 2.339 patients Covid-19 hospitalisés, soit 99 de moins que dimanche, dont 329 en réanimation (-21). Il y a eu 3.015 décès à l'hôpital (+79 par rapport à dimanche) et 16.803 retours à domicile (+368).
Les Bouches-du-Rhône concentrent toujours près de la moitié des hospitalisations avec 1.036 patients mercredi, soit 71 de moins que dimanche, dont 196 en réanimation (-17). Le département est suivi des Alpes-Maritimes où le nombre d'hospitalisations est en hausse (485 patients, +11 par rapport à dimanche), de même dans le Var (284,+13). La baisse se poursuit toutefois dans les autres départements: Vaucluse (269), les Hautes-Alpes (145) et les Alpes-de-Haute-Provence (120).
Le taux d'incidence de la région repart à la hausse. Il était de 126,5 pour 100.000 habitants du 30 novembre au 6 décembre (contre 93,6 du 27 novembre au 3 décembre). Les Alpes-Maritimes affichent toujours le taux le plus élevé (151,3) du 30 novembre au 6 décembre, d'après SPF.
L'agence régionale de santé (ARS) Paca recensait mercredi 642 clusters actifs dont 274 dans les Bouches-du-Rhône et 137 dans le Var, dans son point de situation. Dans les Ehpad, 9.242 résidents ont été testés positifs au Covid depuis mars et 967 décès ont été déplorés parmi eux, a indiqué l'agence.

Bourgogne-Franche-Comté: la hausse des hospitalisations se poursuit

En Bourgogne-Franche-Comté, 1.741 patients étaient hospitalisés en raison du Covid-19 mercredi (+36 patients en 3 jours), dont 205 patients en réanimation (-5 patients en 3 jours).
Les départements les plus touchés sont la Saône-et-Loire (456 patients), la Côte-d’Or (341 patients) et l'Yonne (247 patients).
Depuis le début de l’épidémie, 8.173 patients sont revenus à domicile, tandis que 2.130 décès à l'hôpital sont à déplorer (+87 décès en 3 jours).
Selon SPF, au 3 décembre, sur 7 jours glissants, le taux d'incidence dans toute la région était de 149/100.000.

Occitanie: le taux d'incidence repart à la hausse

En Occitanie, il y avait mercredi 1.462 patients Covid hospitalisés, soit 46 de moins que dimanche, dont 223 en réanimation (-10). Le bilan depuis le début de la crise est de 1.851 décès à l'hôpital, soit 59 de plus que dimanche, et de 9.042 retours à domicile (+197).
Le département le plus touché est toujours la Haute-Garonne avec 307 hospitalisations mercredi, soit 15 de plus que dimanche, dont 68 en réanimation (+2). Viennent ensuite l'Hérault (240 hospitalisations), le Gard (226), le Tarn (152, +6), les Hautes-Pyrénées (134), l'Aveyron (91, +2), le Tarn-et-Garonne (65), les Pyrénées-Orientales (59), l'Aude (54), le Lot (44, +1), la Lozère (27), l'Ariège (34) et le Gers (29, +1).
Le taux d'incidence repart à la hausse avec 79,4 cas pour 100.000 habitants du 30 novembre au 6 décembre (contre 67,6 du 27 novembre au 3 décembre). Les Hautes-Pyrénées affichent désormais le plus fort taux à 216,5 du 30 novembre au 6 décembre, selon SPF.
Le directeur général de l'ARS Occitanie, Pierre Ricordeau, a mis en garde lundi contre des indicateurs épidémiologiques "toujours inquiétants" (cf dépêche du 08/12/2020 à 12:36).

Nouvelle-Aquitaine: hausse du nombre de patients hospitalisés

En Nouvelle-Aquitaine, 1.350 personnes étaient hospitalisées pour Covid-19 mercredi (contre 1.331 patients trois jours plus tôt, soit 19 de plus), dont 158 en réanimation (-17).
Au total, 1.428 personnes sont décédées à l'hôpital depuis le début de la crise (+76 en trois jours), tandis que 6.706 patients sont retournés à leur domicile.
Le département qui enregistre le plus grand nombre d'hospitalisations est la Gironde avec 364 personnes prises en charge, devant les Pyrénées-Atlantiques (236).
Le taux d'incidence dans la région était en hausse à 85,1/100.000 habitants dimanche (contre 74,3 trois jours plus tôt). C'est dans le Lot-et-Garonne (159,8) qu'il est le plus fort, devant les Landes (146,1).

Normandie: petite reprise d'incidence

En Normandie, le taux d'incidence remonte à 71,1 cas pour 100.000 jeudi contre 61,7 lundi, mais comme le rappelle l'ARS, les méthodes de calcul du nombre de personnes testées ont évolué et les résultats des tests antigéniques sont dorénavant intégrés.
La lente décrue se poursuit à l'hôpital avec 1.123 personnes hospitalisées dont 84 en réanimation mercredi (-22 et -14 par rapport à dimanche).
La région enregistre 4.978 retours à domicile et déplore 1.276 décès à l'hôpital depuis le début de l'épidémie (+38 en 3 jours). Le nombre total de décès s'élève à 1.789 pour la région, indique l'ARS.
Les hospitalisations diminuent dans tous les départements sauf dans l'Orne et l'Eure. La Seine-Maritime reste le département le plus touché avec 476 hospitalisations. Suivent maintenant l'Eure (189, stable), le Calvados (184), l'Orne (179, +29) et la Manche (95).
L'ARS recensait mardi dans un communiqué 78 clusters en cours d'investigation dont 45 en Ehpad et 17 en établissements de santé.

Centre-Val de Loire: le nombre de patients hospitalisés repasse au-dessus des 900

Le Centre-Val de Loire comptait 920 patients hospitalisés pour Covid-19 mercredi (contre 898 dimanche), dont 110 en réanimation (-2).
Le nombre de décès à l’hôpital atteint 1.120 (+40), alors que 4.754 patients sont rentrés chez eux.
C'est dans le Loiret qu'on trouve le plus grand nombre de patients hospitalisés (192), devant le Cher (180), l'Indre-et-Loire (170) et l'Eure-et-Loir (164).
Le taux d’incidence était en hausse à 105,1/100.000 habitants dans la région dimanche, contre 91 trois jours plus tôt. Il atteint les 130,6 dans le Loiret, les 116,8 dans le Loir-et-Cher, 105,9 dans le Cher et 102,7 dans l'Indre, notamment.

Pays de la Loire: remontée de l'incidence et des hospitalisations dans certains départements

En Pays de la Loire où le taux d'incidence s'établit à 73,1 cas/100.000 jeudi (contre 65 lundi), les hospitalisations ont un peu diminué avec 905 patients hospitalisés dont 83 en réanimation mercredi (-7 et -5 depuis dimanche) dont 8 patients venant d'Auvergne-Rhône-Alpes.
Il est recensé 5.304 retours à domicile et 1.094 décès survenus à l'hôpital depuis mars (+40 en 3 jours).
Les hospitalisations n'ont diminué que dans le Maine-et-Loire. La Loire-Atlantique enregistre le plus grand nombre de patients hospitalisés (257, +1), suivie de la Sarthe (260, +2), du Maine-et-Loire (193, -28), de la Mayenne (113, +17) et la Vendée (83, +2).

Bretagne: les hospitalisations stagnent

En Bretagne, le taux d'incidence a réaugmenté à 41,3 cas/100.000 jeudi contre 38,2 lundi. Le taux de positivité dans la région était tombé à 3,6% mercredi.
La Bretagne comptait mercredi 531 hospitalisations (stable depuis dimanche) dont 64 patients en réanimation (-5).
Le nombre de retours à domicile s'élève à 2.984 et le nombre de décès atteint 599 depuis début mars (+14 en 3 jours).
L'Ille-et-Vilaine est le département comptant le plus de patients hospitalisés (248) puis le Morbihan à 134 (+6), le Finistère à 70 et les Côtes-d'Armor à 79 (+7).
L'ARS recensait mercredi 83 clusters en cours d'investigation dont 20 en établissements de santé et 23 en Ehpad.

Corse: la baisse des hospitalisations continue

En Corse, il y avait mercredi 30 patients Covid hospitalisés (-5 par rapport à dimanche), dont 6 en réanimation (-2). Le nombre cumulé de patients retournés à leur domicile est de 486. L’île a recensé un nouveau décès depuis dimanche, portant le nombre de décès à l'hôpital à 113 depuis le début de l’épidémie.
En Ehpad, l'ARS a recensé 22 décès depuis le début de l'épidémie. Elle indique sur son site internet qu'un des 28 Ehpad de l'île est concerné par au moins un cas de Covid mais aucun des 29 autres établissements ou services médico-sociaux (ESMS) avec hébergement.

Outre-mer: stabilité en Guadeloupe

En Guadeloupe (incluant Saint-Martin et Saint-Barthélemy), il était recensé mercredi 81 hospitalisations (stable par rapport à dimanche), dont 6 en réanimation) (stable). Il y a eu 165 décès (stable) depuis le début de la crise et 724 retours à domicile (+2).
Le taux d'incidence a continué de baisser, il était de 12,7 cas pour 100.000 habitants du 30 novembre au 6 décembre (contre 14,6 du 27 novembre au 3 décembre), d'après SPF.
La Martinique comptait mercredi 32 patients Covid hospitalisés (+1 depuis dimanche), dont 10 en réanimation (stable). L’île enregistrait 343 retours à domicile et 42 décès à l’hôpital.
La Guyane comptait mercredi 13 patients hospitalisés, soit 5 de moins que dimanche, dont aucun en réanimation (stable). Il y a eu 67 décès à l'hôpital (stable) et 1.893 retours à domicile (+10).
Le taux d'incidence a une nouvelle fois augmenté, il était de 86,3 pour 100.000 habitants du 30 novembre au 6 décembre (contre 65,7 du 27 novembre au 3 décembre), d'après SPF.
L’île de La Réunion comptabilisait 51 hospitalisations en raison du Covid-19 mercredi (-1 patient en 3 jours), dont 4 patients en réanimation (-4).
Depuis le début de l’épidémie, le département déplore 50 décès liés au Covid-19 à l’hôpital (stable depuis 3 jours), tandis que 667 patients sont revenus à domicile.
À Mayotte, 9 patients étaient hospitalisés mercredi (+2 en 3 jours), dont 2 patients en réanimation (-2).
Le bilan de l’épidémie s’élevait à 37 décès à l’hôpital mercredi (+2 décès depuis 3 jours) et 524 patients étaient revenus à domicile.
De son côté, l’ARS faisait état de 51 décès mercredi, dont 5 décès à La Réunion à la suite d’évacuations sanitaires.
san-gl-jyp-cb-mlb-sl-bd-syl/nc/APMnews

[SAN7QL44D1]

Testez APM NEWS et profitez de l'intégralité de nos dépêches

30 à 50 dépêches par jour sur les sujets du domaine de la santé

50 000 utilisateurs en France

20 journalistes experts en France et 3 bureaux en Europe

A lire aussi

En direct

Voir tous les articles en direct

Les + lus

Voir tous les top articles