dépêche

 - 

Apparition du nouveau variant du Covid-19 en France

PARIS, 26 décembre 2020 (APMnews) - La direction générale de la santé (DGS) a confirmé dans un communiqué diffusé dans la nuit de vendredi à samedi la détection en France d'une première contamination au variant VOC 202012/01 du Sars-CoV-2.
Ce nouveau variant, qui semble plus contagieux, est très présent dans le Sud-Est de l'Angleterre. Sa détection au Royaume-Uni a conduit à une suspension des déplacements en provenance de ce pays à partir du dimanche 21 décembre à minuit pour une durée de 48 heures, rappelle-t-on (cf dépêche du 21/12/2020 à 11:43). Depuis, les entrées en France sont autorisées à condition de présenter un test négatif.
Le premier cas de nouveau variant a été détecté à Tours, a rapporté la DGS dans son communiqué. Il s'agit d'un homme de nationalité française résidant en Angleterre. Il est arrivé de Londres le 19 décembre et a été pris en charge au CHU le 21 décembre où il a été détecté positif au Sars-CoV-2.
"Le résultat du test faisant évoquer le variant circulant au Royaume-Uni, un séquençage a été demandé au Centre national de référence [CNR] des virus des infections respiratoires, qui a confirmé [vendredi] l'infection au variant VOC 202012/01", relate la DGS.
Le patient, qui est asymptomatique, est isolé à son domicile et se porte bien.
La DGS précise que "les autorités sanitaires ont procédé au contact tracing des professionnels de santé ayant pris en charge le patient et à la recherche de ces personnes contacts à risque, pour procéder à leur mise en isolement strict".
Elle ajoute qu'un système de détection et de surveillance des cas possibles d'infection ou de portage du variant a été mis en place par Santé publique France et les CNR, en lien avec les laboratoires d'analyse.
"Les laboratoires adressent au CNR pour séquençage tout résultat de test PCR positif pour une personne revenant du Royaume-Uni ou ayant été en contact rapproché avec une personne revenant du Royaume-Uni ou tout résultat de test PCR pouvant évoquer le virus variant. La même procédure a été mise en place pour les personnes au retour d’Afrique du Sud, où un autre variant du Sars-CoV-2 circule actuellement de façon active", explique la DGS.
Elle indique que "plusieurs prélèvements positifs pouvant faire évoquer le variant VOC 202012/01 sont en cours de séquençage par les laboratoires du CNR". En outre, des cas confirmés du variant VOC 202012/01 ont été signalés dans plusieurs pays d’Europe en plus du Royaume-Uni.
La DGS assure que "les autorités sanitaires sont mobilisées pour identifier le plus précocement possible chaque patient contaminé pour les isoler, isoler leurs personnes contacts et les tester, et éviter ainsi la propagation de variants du Sars-CoV-2 sur le territoire national".
Il est rappeler l'importance de respecter immédiatement l'isolement de toute personne présentant des symptômes évocateurs, cas confirmé de Covid19 et de toute personne contact d’un cas confirmé.
La DGS assure que "des mesures de protection ont été prises pour limiter l’introduction de nouveaux variants sur le territoire national. Un test sensible et récent au résultat négatif est obligatoire pour toute personne à destination [de la France] au départ de la Grande-Bretagne".
Selon un travail d'identification réalisé par l'Agence nationale de sécurité du médicament et des produits de santé (ANSM), 36% des tests antigéniques commercialisés en France ne peuvent pas être utilisés pour détecter le nouveau variant du Sars-CoV-2 identifié au Royaume-Uni, rappelle-t-on (cf dépêche du 23/12/2020 à 18:57).
eh/APMnews polsan-une

[EH2QLXSZX]

Testez APM NEWS et profitez de l'intégralité de nos dépêches

30 à 50 dépêches par jour sur les sujets du domaine de la santé

50 000 utilisateurs en France

20 journalistes experts en France et 3 bureaux en Europe

A lire aussi