dépêche

 - 

Covid-19: le point région par région à l'hôpital

PARIS, 6 janvier 2021 (APMnews) - Le nombre de patients hospitalisés pour Covid-19 a globalement augmenté en une semaine en France, avec notamment des hausses constatées notamment en Auvergne-Rhône-Alpes, Grand Est, Paca, Hauts-de-France, Occitanie, Normandie, Centre-Val de Loire et Nouvelle-Aquitaine, selon les données publiées mardi soir sur le site gouvernement.fr et par Santé publique France (SPF).
Le territoire national enregistrait mardi 5 janvier 24.904 patients hospitalisés pour Covid-19, soit un total en hausse depuis mardi 29 décembre (24.776 patients hospitalisés). Le nombre d'hospitalisations avait globalement diminué la semaine précédente (cf dépêche du 30/12/2020 à 13:14).
A noter que le pic de la 2e vague, au 17 novembre, a dépassé les 33.000 patients hospitalisés.
Le nombre de patients en réanimation (ce qui correspond aux soins critiques: réanimation, soins intensifs et surveillance continue) a en revanche légèrement baissé à 2.625 mardi, contre 2.675 une semaine plus tôt. A la mi-novembre, le pic frôlait 5.000 patients en réanimation.
Le nombre de décès de patients Covid-19 survenus depuis le début de l'épidémie s'établit désormais à 66.282, dont 45.980 survenus à l'hôpital.
Le taux d'incidence, qui s'inscrivait à la baisse la semaine dernière, est reparti à la hausse avec 142,8 cas pour 100.000 habitants pour la période du 27 décembre 2020 au 2 janvier 2021, contre 124,3/100.000 habitants pour la période du 20 au 26 décembre 2020, selon SPF.

Ile-de-France: le "haut plateau" perdure en réanimation

L'Ile-de-France comptait mardi 4.753 patients Covid hospitalisés, soit 117 de moins que mardi 29 décembre. Parmi eux, 564 étaient en réanimation (-3 en une semaine). Le nombre de décès à l'hôpital s'élève à 12.326, tandis qu'il y a eu 55.247 retours de patients à domicile.
Dans la région, Paris est toujours le département qui enregistre le plus grand nombre de patients Covid hospitalisés (765), suivi des Hauts-de-Seine (748) et de la Seine-Saint-Denis (678).
Le taux d'incidence en Ile-de-France a de nouveau augmenté en une semaine pour atteindre 133,4 pour 100.000 habitants au 2 janvier sur 7 jours glissants (+12,1 points par rapport au 26 décembre). Il reste toutefois en dessous de la moyenne nationale.

Auvergne-Rhône-Alpes: hausse des hospitalisations sur une semaine

En Auvergne-Rhône-Alpes, le nombre de patients Covid+ hospitalisés fluctue d'un jour à l'autre, à la hausse ou à la baisse. Mardi soir, il s'élevait à 4.207, contre 4.217 le 2 janvier mais 4.179 le 29 décembre 2020 (+28).
Le nombre de patients en réanimation était mardi de 386, contre 418 le 29 décembre.
Le nombre de décès à l'hôpital atteint les 6.925 (contre 6.630 le 29 décembre) et le nombre de retours à domicile les 28.570.
Le département du Rhône est toujours en tête avec 992 patients Covid hospitalisés. Il est suivi de l'Isère (830), de la Loire (437), de la Haute-Savoie (349), du Puy-de-Dôme (308), de l'Allier (274), de l'Ain (254), de la Drôme (207), de la Savoie (179), de l'Ardèche (176), de la Haute-Loire (143) et du Cantal (58).
Le taux d'incidence au 2 janvier, sur 7 jours glissants, reste plus élevé que la moyenne nationale puisqu'il s'établit à 171/100.000.
Il est surtout très élevé dans l'Allier (227,9), en Haute-Savoie (197,9), dans la Drôme (181,9) ou encore en Isère (175,7).

Grand Est: des hospitalisations stables mais sur un plateau élevé

Dans le Grand Est, 3.111 patients étaient hospitalisés en raison du Covid-19 mardi (+74 patients en 7 jours), dont 296 patients en réanimation (+3 patients en 7 jours).
Les départements d'Alsace et de Lorraine concentrent toujours le plus grand nombre de patients hospitalisés, avec en premier lieu la Moselle (514 patients), le Bas-Rhin (503 patients), le Haut-Rhin (487 patients) et la Meurthe-et-Moselle (451 patients).
Le bilan de l'épidémie s'élevait mardi à 6.170 décès à l'hôpital (+246 décès en 7 jours), tandis que 21.634 patients étaient revenus à domicile.
Le taux d’incidence poursuit sa hausse pour s’établir à 234 cas pour 100.000 habitants sur la semaine passée à l’échelle régionale (contre 200 la semaine précédente), et il reste sensiblement plus élevé encore dans les Ardennes (284,7), la Haute-Marne (275,9), la Meurthe-et-Moselle (260) et la Meuse (259,9).

Paca: une hausse moins importante des hospitalisations

En Provence-Alpes-Côte d'Azur (Paca), il y avait mardi 2.504 patients Covid hospitalisés (+29 en une semaine) dont 304 en réanimation (+8). Il y a eu 3.668 décès depuis le début de la crise (+167) et 19.209 retours à domicile (+664).
Une augmentation du nombre de patients Covid hospitalisés a été enregistrée dans les Alpes-Maritimes (567, +22), le Var (329, +37), le Vaucluse (324, +12), les Hautes-Alpes (147, +14) et les Alpes-de-Haute-Provence (131, +17).
Le taux d'incidence de la région a augmenté, il était de 229,1 pour 100.000 habitants du 27 décembre au 2 janvier, contre 191,2 du 20 au 26 décembre, d'après SPF. Les Alpes-Maritimes affichent le plus haut taux d'incidence à 337,3 du 27 décembre au 2 janvier.

Hauts-de-France: légère hausse des hospitalisations

Les Hauts-de-France enregistraient mardi soir 2.389 patients hospitalisés pour Covid-19, soit 13 de plus en une semaine. Le nombre de patients en réanimation baisse en revanche sur la même période, de 246 il y a 8 jours à 239 mardi soir (-7).
Le nombre de décès enregistrés à l'hôpital depuis le début de l'épidémie dans la région atteint 4.572 (+162), alors que 18.168 patients sont rentrés à leur domicile.
Le Pas-de-Calais (530 patients hospitalisés) et la Somme (279) continuent de voir le nombre de patients hospitalisés baisser, les autres départements connaissent une hausse des hospitalisations (925 dans le Nord, 342 dans l'Oise, 313 dans l'Aisne). En réanimation, une légère hausse est constatée dans le Nord (+1) et l'Aisne (+2), compensée par la baisse des chiffres dans les autres départements.
Le taux d'incidence régional était de 135,5/100.000 habitants le 2 janvier, contre 122,3/100.000 7 jours plus tôt. Il atteint 176,2/100.000 dans l'Aisne, au 2 janvier.

Bourgogne-Franche-Comté: hausse du nombre d’hospitalisations

En Bourgogne-Franche-Comté, 1.838 patients étaient hospitalisés pour Covid-19 mardi (-2 en 7 jours), dont 183 patients en réanimation (+4).
Les départements enregistrant les nombres les plus élevés d’hospitalisation sont la Saône-et-Loire (431 patients) et la Côte-d’Or (389).
Depuis le début de l’épidémie, 10.082 patients sont revenus à domicile, tandis que 2.752 décès à l'hôpital sont à déplorer (+159 en une semaine).
Le taux d'incidence (sur 7 jours glissants) dans toute la région était de 248,9/100.000 au 2 janvier (contre 209,3 la semaine précédente), avec une incidence tout particulièrement élevée à l’est dans le Doubs (306,1), le Jura (294,7) et la Haute-Saône (270,2).

Occitanie: les hospitalisations en hausse pour la première fois depuis début novembre

En Occitanie, il y avait mardi 1.257 patients Covid hospitalisés (+53 en une semaine) dont 165 en réanimation (-10). Il y a eu 2.182 décès (+79) et 10.415 retours à domicile (+308).
Le nombre de patients hospitalisés a augmenté dans la plupart des départements dont la Haute-Garonne (292 hospitalisations, +5 en une semaine), le Gard (177, +1), le Tarn (140, +19) et la Lozère (47, +13).
Le taux d'incidence dans la région est en hausse à 113/100.000 du 27 décembre au 2 janvier, contre 89,5 du 20 au 26 décembre, d'après SPF. Le plus fort taux est enregistré dans les Hautes-Pyrénées à 185,6 du 27 décembre au 2 janvier.

Normandie: l'incidence et les hospitalisations à la hausse

En Normandie, le taux d'incidence repart à la hausse à 117,06 cas pour 100.000 mardi contre 95,7 une semaine avant (188,2 dans l'Orne). Les hospitalisations augmentent avec 1.154 personnes hospitalisées mardi (+29 par rapport au mardi 29 décembre) dont 97 en réanimation (+7).
La région enregistre 5.963 retours à domicile et déplore 1.568 décès à l'hôpital depuis le début de l'épidémie (+68 en 1 semaine). Le nombre total de décès s'élève à 2.187 pour la région dont 1.505 depuis le 1er septembre, indique l'ARS dans un communiqué mardi.
Les hospitalisations augmentent surtout en Seine-Maritime (553, +43) et dans l'Orne (171, +15).
L'ARS recensait mardi dans un communiqué 65 clusters en cours d'investigation dont 54 en Ehpad et 6 en établissements de santé.

Nouvelle-Aquitaine: légère hausse du nombre de patients hospitalisés, mais baisse en réanimation

Après une baisse enregistrée la semaine dernière, la Nouvelle-Aquitaine a enregistré un nombre de patients hospitalisés en légère hausse mardi à 1.140 (+9 en 7 jours), dont 141 en réanimation (-21).
La région déplore 1.797 décès à l'hôpital (+98) depuis le début de l'épidémie et 9.009 personnes sont retournées à domicile au total.
Le nombre de patients hospitalisés a notamment crû en Gironde, passant à 401 (+13) mardi.
Tout en restant en dessous de la moyenne nationale, le taux d'incidence dans la région était en hausse à 92,8/100.000 du 27 décembre 2020 au 2 janvier 2021, contre 69,7 habitants pour la période du 20 au 26 décembre 2020.

Centre-Val de Loire: hausse des hospitalisations, y compris en réanimation

La région Centre-Val de Loire comptait mardi 912 patients hospitalisés, soit 43 de plus en une semaine, dont 111 en réanimation, c'est-à-dire 5 de plus sur la même période.
Au total, 1.360 patients Covid-19 sont décédés dans les hôpitaux de la région depuis mars, et 5.609 sont rentrés chez eux.
La hausse des hospitalisations est concentrée sur l'Eure-et-Loir (180), le Cher (162) et le Loiret (213). Ce dernier reste le département de la région comptant le plus d'hospitalisations Covid-19. En réanimation, la hausse se concentre sur l'Indre-et-Loire (34) et l'Eure-et-Loir (15). A l'inverse, le Loiret compte 3 patients en moins en réanimation (43).
Le 2 janvier, le taux d'incidence régional était de 125.5/100.000 habitants, soit inférieur à la moyenne nationale, contre 108,4/100.000 7 jours plus tôt. Il atteint 211,5/100.000 dans le Cher au 2 janvier.

Pays de la Loire: baisse des hospitalisations

En Pays de la Loire où le taux d'incidence a un peu augmenté à 96,4 cas/100.000 mardi (contre 80,6 la semaine précédente), les hospitalisations diminuent avec 901 patients hospitalisés dont 65 en réanimation mardi (-28 et -5 en 7 jours) dont plus qu'un venant d'Auvergne-Rhône-Alpes.
Il est recensé 6.231 retours à domicile et 1.401 décès survenus à l'hôpital depuis mars (+69 en 7 jours).
Les hospitalisations augmentent encore dans plusieurs départements dont la Sarthe (288, +3), la Mayenne (91, +10) et la Vendée (104, +3) mais diminuent dans le Maine-et-Loire (199, -45) et la Loire-Atlantique (219, -11).

Bretagne: petite hausse des hospitalisations

En Bretagne, le taux d'incidence reste faible même s'il est repassé au-dessus du seuil des 50 cas/100.000 habitants à 55,6, contre 42,5 il y a une semaine. Le taux de positivité s'établit à 2,7%.
La région bretonne comptait mardi 545 hospitalisations (+6 en une semaine) dont 41 patients en réanimation (+2).
Le nombre de retours à domicile s'élève à 3.417 et le nombre de décès atteint 745 depuis début mars (+31 en 7 jours).
L'Ille-et-Vilaine reste le département comptant le plus de patients hospitalisés (222, +4) puis le Morbihan à 157 (+13), les Côtes-d'Armor à 56 (-18) et le Finistère à 110 (+7).
L'ARS recensait lundi dans un communiqué 67 clusters en cours d'investigation dont 30 en établissements de santé et 19 en Ehpad.

Corse: une petite vingtaine de patients hospitalisés

En Corse, il y avait mardi 19 patients Covid hospitalisés (+3 par rapport au mardi 29 décembre), dont 6 en réanimation (+5). L'île déplore 116 décès à l'hôpital depuis le début de l'épidémie, tandis que 515 patients sont retournés à domicile.

Outre-mer: situation relativement stable

En Guadeloupe (incluant Saint-Martin et Saint-Barthélemy), il était recensé mardi 50 hospitalisations en raison du Covid-19 (stable par rapport à la semaine précédente) dont 4 patients en réanimation (+1). Il y a eu 167 décès (stable) depuis le début de la crise et 768 retours à domicile (+3).
Le taux d’incidence est en légère hausse, à 27,3 pour 100.000 habitants du 27 décembre au 2 janvier, contre 17 du 20 au 26 décembre, d'après SPF.
La Martinique enregistrait mardi 17 patients Covid hospitalisés (-3 en une semaine), dont 5 patients en réanimation (stable). L’île totalise 43 décès à l’hôpital depuis le début de l’épidémie et 369 retours de patients à domicile.
La Guyane comptait mardi 27 patients Covid hospitalisés (-1 patients en une semaine) dont 5 en réanimation (-1). Il y a eu 68 décès à l'hôpital (+1) et 1.989 retours à domicile depuis le début de la crise (+31).
Le taux d’incidence a augmenté, il était de 175,1 pour 100.000 habitants du 27 décembre au 2 janvier, contre 138,3 du 20 au 26 décembre, d'après SPF.
La Réunion comptabilisait mardi 41 hospitalisations en raison du Covid-19 (-2 en une semaine), dont 3 en réanimation (-3).
Depuis le début de l’épidémie, l'île déplore 52 décès liés au Covid-19 à l’hôpital (1 décès supplémentaire en 7 jours), tandis que 722 patients sont revenus à domicile.
Le taux d’incidence sur 7 jours glissants était de 30 cas pour 100.000 habitants au 2 janvier (contre 15,9 cas la semaine précédente).
À Mayotte, 6 patients étaient hospitalisés mercredi (-2 patients depuis 7 jours), dont 2 patients en réanimation (stable).
Le bilan de l’épidémie s’élevait à 42 décès à l’hôpital mardi (+3 décès depuis 7 jours) et 555 patients étaient revenus à domicile.
jyp-mlb-san-bd-gl-sl-syl/nc/APMnews

[JYP9QMI4Z4]

Testez APM NEWS et profitez de l'intégralité de nos dépêches

30 à 50 dépêches par jour sur les sujets du domaine de la santé

50 000 utilisateurs en France

20 journalistes experts en France et 3 bureaux en Europe

A lire aussi

En direct

Voir tous les articles en direct

Les + lus

Voir tous les top articles