dépêche

 - 

Covid-19: le point région par région à l'hôpital

PARIS, 3 février 2021 (APMnews) - Le nombre de patients Covid+ hospitalisés a continué d'augmenter au rythme de 1.000 supplémentaires en une semaine, la hausse touchant en particulier l'Ile-de-France, tandis que, dans un même temps, le taux d'incidence national s'est stabilisé, selon les données publiées mardi soir sur le site gouvernement.fr et par Santé publique France (SPF).
La France comptait mardi soir 28.071 patients hospitalisés pour Covid-19, soit 1.030 de plus en 7 jours. A titre de comparaison, la hausse avait été de 1.211 patients en 7 jours entre les 19 et 26 janvier (cf dépêche du 27/01/2021 à 11:58).
Les services de réanimation (et soins critiques et intensifs et surveillance continue) comptaient mardi soir 3.280 patients, soit 199 de plus en 7 jours (contre 242 supplémentaires entre le 19 et 26 janvier).
Au total, 77.238 personnes sont mortes du Covid-19 en France depuis mars, dont 54.213 à l'hôpital (2.345 décès supplémentaires en une semaine). Dans le même temps, 226.896 patients sont rentrés à domicile.
Le taux d'incidence national était de 212,5/100.000 habitants pour la période allant du 24 au 30 janvier, contre 210,2/100.000 du 17 au 23 janvier, selon SPF.

Ile-de-France: une hausse de 400 patients Covid hospitalisés en une semaine

L'Ile-de-France comptait mardi 5.403 patients Covid hospitalisés, soit 399 de plus que mardi 26 janvier (contre environ +150 en une semaine au mardi 26 janvier). Parmi eux, 713 étaient en réanimation (+97 en une semaine). Le nombre de décès à l'hôpital s'élève à 13.475, tandis qu'il y a eu 60.005 retours de patients à domicile.
Dans la région, le département des Hauts-de-Seine enregistrait toujours mardi le plus grand nombre de patients Covid hospitalisés (904), suivi de Paris (826), de la Seine-Saint-Denis (753), l'Essonne (732), les Yvelines (659), le Val-de-Marne (608), le Val-d'Oise (477) et la Seine-et-Marne (444).
Le taux d'incidence en Ile-de-France a continué de croître, à 226,1 pour 100.000 habitants au 30 janvier sur 7 jours glissants. Il atteint 250,9 dans le Val-de-Marne, 237,6 en Seine-et-Marne, 236,3 dans le Val-d’Oise et 234,2 à Paris.
L'ARS a demandé mercredi 27 janvier à l’ensemble des établissements de santé de la région "d’anticiper dès à présent l’arrivée d’une possible 3e vague", a-t-elle fait savoir à APMnews. "Le plan blanc n’a jamais été désactivé mais il leur a été demandé d’activer leurs cellules de crise et de les réunir pour anticiper les mesures à prendre". L'agence réactive "les cellules d’appui aux transferts, la cellule de bed management et la cellule renforts RH".

Auvergne-Rhône-Alpes: baisse des hospitalisations

En Auvergne-Rhône-Alpes, le nombre de patients Covid a baissé sur une semaine pour passer de 3.906 le 26 janvier à 3.821 mardi soir.
Le nombre de patients en réanimation a également diminué et s'élevait mardi soir à 411 (-19), soit le même nombre que le 19 janvier.
Le nombre de décès à l'hôpital est en hausse et s'établit à 8.153 (+326 sur une semaine) et le nombre de retours à domicile à 33.171.
Le département du Rhône enregistre 892 patients Covid hospitalisés dont 144 en réanimation (stable). L'Isère compte 674 patients hospitalisés (en baisse). Suivent les départements de la Loire (408) (en hausse), du Puy-de-Dôme (315) (en hausse), de la Haute-Savoie (277) (en baisse), de l'Ain (250) (stable), de l'Allier (244) (stable), de la Drôme (237, en légère hausse), de l'Ardèche (216, en hausse), de la Savoie (128) (en baisse), de la Haute-Loire (115) (en baisse) et du Cantal (65) (en baisse).
Le taux d'incidence régional est légèrement en baisse, 219,8 au 30 janvier sur 7 jours glissants, tout en restant plus élevé que la moyenne nationale. Il est le plus haut dans les départements de la Drôme (283,3), de l'Ardèche (260,7) et de l'Ain (243,4).

Paca: la progression des hospitalisations ralentit

En Provence-Alpes-Côte d'Azur (Paca), il y avait mardi 3.397 patients Covid hospitalisés (+159 en une semaine) dont 423 en réanimation (+25). Il y a eu 4.689 décès depuis le début de la crise (+332 en une semaine) et 22.767 retours à domicile.
Les Bouches-du-Rhône concentrent 1.447 personnes Covid hospitalisées (+140 en une semaine), suivi des Alpes-Maritimes (741, +62), Var (583), Vaucluse (324), Alpes-de-Haute-Provence (171) et Hautes-Alpes (131).
Le taux d'incidence dans la région a baissé, il était de 368,2 pour 100.000 habitants du 24 au 30 janvier, contre 374,3 du 17 au 23 janvier, d'après SPF. Les Alpes-Maritimes affichent toujours le plus haut taux d'incidence à 452,2 du 24 au 30 janvier (contre 449,2 du 17 au 23 janvier).
L'ARS Paca recensait mardi 633 clusters actifs dont 233 dans les Bouches-du-Rhône, dans son point de situation. Dans les Ehpad, 15.272 résidents ont été testés positifs au Covid depuis le début de la crise et 1.636 décès ont été déplorés parmi eux, a indiqué l'agence.
Un plan de gestion de crise renforcé a été déclenché la semaine dernière par l'ARS et des déprogrammations sont organisées par les hôpitaux (cf dépêche du 29/01/2021 à 15:42).

Grand Est: légère hausse des admissions en réanimation

Dans le Grand Est, 2.976 patients étaient hospitalisés en raison du Covid-19 mardi (-64 patients en 7 jours), dont 344 patients en réanimation (+18 patients en 7 jours).
Les départements d'Alsace et de Lorraine concentrent toujours le plus grand nombre de patients hospitalisés, avec en premier lieu le Bas-Rhin (636 patients, +12), la Moselle (508 patients, +64), le Haut-Rhin (477 patients, -47) et la Meurthe-et-Moselle (399 patients, -42).
Le bilan de l'épidémie s'élevait mardi à 7.276 décès à l'hôpital (+297 décès en 7 jours), tandis que 25.157 patients étaient revenus à domicile.
Le taux d’incidence régional s’est stabilisé sur la période du 24 au 30 janvier à 223,1 cas pour 100.000 habitants sur la période (224 la semaine précédente), et il reste plus élevé en Moselle (275,8) et Meurthe-et-Moselle (250,5).

Hauts-de-France: une stabilité apparente qui cache des dynamiques différentes selon les départements

Les Hauts-de-France enregistraient mardi soir 2.594 patients hospitalisés dont 291 en réanimation, soit respectivement 94 et 6 patients supplémentaires en 7 jours.
Le nombre de décès à l’hôpital atteint 5.391 (+221), pour 20.896 retours à domicile.
Avec 921 patients hospitalisés, le département du Nord reste le plus concerné, devant l’Oise (531), le Pas-de-Calais (520), l’Aisne (335) et la Somme (287).
La stabilité régionale apparente des hospitalisations sur les 7 derniers jours cache une évolution plus marquée dans le Nord (+55) et le Pas-de-Calais (+40). A contrario, 2 départements de Picardie enregistrent désormais des baisses: -9 dans l’Oise, -7 dans la Somme. L’Aisne poursuit sa hausse (+15).
En réanimation, là aussi, la stabilité apparente à l’échelle régionale cache des disparités au niveau départemental: l’Aisne passe en 7 jours de 25 à 31 patients et le Nord de 128 à 134, alors que les chiffres tendent à baisser dans l’Oise (-5) et le Pas-de-Calais (-2). La Somme est stable (28 patients en réanimation, +1).
Au 30 janvier, le taux d’incidence régional était de 212,8/100.000 habitants, contre 209,3/100.000 au 23 janvier. Il atteint 262,5/100.000 dans l’Aisne (+6 points), 253,8/100.000 dans l’Oise (+11 points) et 242,6/100.000 dans la Somme (-21 points).

Occitanie: 130 hospitalisations supplémentaires en une semaine

En Occitanie, il y avait mardi 1.838 patients Covid hospitalisés (+133 en une semaine) dont 262 en réanimation (+39). Il y a eu 2.682 décès (+171 en une semaine) et 12.135 retours à domicile.
Le département le plus touché est la Haute-Garonne avec 440 hospitalisations Covid (+38 en une semaine). Viennent ensuite l'Hérault (229 hospitalisations), le Gard (223), l'Aude (177), le Tarn (167), les Pyrénées-Orientales (163), le Gers (93), l'Aveyron (92), le Tarn-et-Garonne (70), l'Ariège (66), les Hautes-Pyrénées (45), la Lozère (37) et le Lot (36).
Le taux d'incidence dans la région a continué d'augmenter, il était de 219,6 pour 100.000 habitants du 24 au 30 janvier, contre 206,9 du 17 au 23 janvier, d'après SPF. Le plus fort taux est désormais enregistré dans le Tarn, il était de 307,6 du 24 au 30 janvier.

Bourgogne-Franche-Comté: une légère évolution favorable des indicateurs épidémiques

En Bourgogne-Franche-Comté, 1.785 patients étaient hospitalisés pour Covid-19 mardi (-41 en 7 jours), dont 157 patients en réanimation (-21 patients sur 7 jours).
Les départements enregistrant les nombres les plus élevés d’hospitalisations sont la Saône-et-Loire (495 patients, -2) et la Côte-d’Or (293, -6).
Depuis le début de l’épidémie, 12.303 patients sont revenus à domicile, tandis que 3.393 décès à l'hôpital sont à déplorer (+157 décès en une semaine).
Le taux d'incidence régional (sur 7 jours glissants) était de 223,7 cas/100.000 habitants au 30 janvier (contre 247 la semaine précédente), avec une incidence plus élevée dans le Jura (301,3).

Nouvelle-Aquitaine: une hausse moins prononcée du nombre de patients hospitalisés

La Nouvelle-Aquitaine a enregistré une nouvelle fois une hausse du nombre de patients hospitalisés en comptant 1.584 mardi, soit 120 de plus en une semaine, dont 225 en réanimation (+19)
La semaine dernière, la hausse du nombre de patients hospitalisés se chiffrait à 147 supplémentaires en 7 jours.
La région déplore 2.328 décès à l'hôpital (+165 en une semaine) depuis le début de l'épidémie et 9.619 personnes sont retournées à domicile au total.
Le nombre de malades hospitalisés a notamment crû en Charente-Maritime (+34) en Dordogne (+34), en Gironde (+27, en Haute-Vienne (+18), Creuse (+13) et en Corrèze (+12)
Tout en restant sous la moyenne nationale, le taux d'incidence dans la région était une nouvelle fois en hausse à 177,2/100.000 habitants pour la période du 24 au 30 janvier, contre 166,8/100.000 habitants pour la période du 17 au 23 janvier.

Normandie: hausse des hospitalisations

En Normandie, le taux d'incidence commence à baisser à 171,3 cas pour 100.000 mardi contre 189,7 une semaine avant mais tout en restant très au-dessus du seuil d'alerte. Le taux de positivité est à 6,2%. Les départements de la Manche et de la Seine-Maritime sont en baisse mais restent les plus hauts.
Les hospitalisations sont en hausse avec 1.397 personnes hospitalisées mardi (+38 par rapport au mardi 26 janvier) dont 113 en réanimation (+10).
La région enregistre 7.369 retours à domicile et déplore 1.911 décès à l'hôpital depuis le début de l'épidémie (+98 en 1 semaine). Le nombre total de décès s'élève à 2.616 pour la région dont 1.932 depuis le 1er septembre, indique l'ARS dans un communiqué mardi.
La hausse des hospitalisations est observée dans le Calvados (190, +47), la Manche (191, +22) et dans l'Eure (172, +2) mais une baisse est constatée en Seine-Maritime (684, -29) et dans l'Orne (160, 4).
L'ARS recensait mardi 151 clusters en cours d'investigation dont 64 en Ehpad et 31 en établissements de santé.
De nombreuses opérations de dépistage sont organisées. Six opérations menées à Dieppe, Vire, Falaise, Avranches, Granville et Saint-Lô ont permis de dépister 2.808 personnes dont 118 positives. Un nouveau dépistage est lancé cette semaine au Havre et dans la Manche.

Centre-Val de Loire: accélération du nombre d'hospitalisés

La région Centre-Val de Loire enregistrait mardi 1.142 patients hospitalisés pour Covid-19 mardi soir (contre 1.090 il y a 7 jours, soit 52 de plus). Parmi eux, 145 sont en réanimation (+9 en une semaine).
La semaine dernière, la région avait connu une hausse de 101 patients hospitalisés en 7 jours.
Elle déplore désormais 1.688 décès liés au Covid-19 à l’hôpital (+85 en une semaine) et recense 6.620 retours à domicile, depuis le début de l'épidémie.
Les plus fortes hausses du nombre de patients ont été enregistrées dans le Loiret (+30), l'Indre (+25) et le Loir-et-Cher (+14).
Le taux d'incidence dans la région a légèrement augmenté à 200,3/100.000 habitant pour la période du 24 au 30 janvier, contre 197,4/100.000 habitants pour la période du 17 au 23 janvier.

Pays de la Loire: des hospitalisations toujours en hausse

En Pays de la Loire où le taux d'incidence monte moins vite à 166,9 cas/100.000 mardi (contre 164,8 cas la semaine précédente), les hospitalisations ont encore augmenté depuis le 26 janvier avec 1.075 patients hospitalisés dont 98 en réanimation mardi (+77 et +6 en 7 jours).
Il est recensé 7.492 retours à domicile et 1.752 décès survenus à l'hôpital depuis mars (+100 en 7 jours).
Les hospitalisations ont augmenté dans tous les départements en particulier dans le Maine-et-Loire (292, +36), en Loire-Atlantique (263, +29) et même en Vendée (144, +13).

Bretagne: hausse marquée des hospitalisations

En Bretagne, le taux d'incidence augmente encore à 106,5 cas/100.000 mardi contre une incidence de 100,6 cas/100.000 il y a une semaine. Le taux de positivité est à 4,4%.
La Bretagne comptait mardi 731 hospitalisations (+75 en une semaine) dont 45 patients en réanimation (+4).
Le nombre de retours à domicile s'élève à 4.058 et le nombre de décès atteint 932 depuis début mars (+63 en 7 jours).
L'Ille-et-Vilaine reste le département comptant le plus de patients hospitalisés et avec la plus forte hausse (382, +50) puis le Morbihan à 168 (+1), le Finistère à 141 (+17) et les Côtes-d'Armor à 40 (+7).
L'ARS recensait lundi dans un communiqué 100 clusters en cours d'investigation dont 24 en établissements de santé et 22 en Ehpad.

Corse: une dizaine de patients Covid en plus à l'hôpital en une semaine

En Corse, il y avait mardi 59 patients Covid hospitalisés (+9 par rapport au mardi 26 janvier), dont 7 en réanimation (-1). L'île déplore 125 décès à l'hôpital depuis le début de l'épidémie, tandis que 557 patients sont retournés à domicile.

Outre-mer: une forte progression de l'épidémie à Mayotte

À Mayotte, 88 patients étaient hospitalisés mardi (+57 patients depuis 7 jours), dont 11 patients en réanimation (+7 patients en 7 jours).
Le bilan de l’épidémie s’élevait à 47 décès à l’hôpital mardi (+1 depuis 7 jours) et 603 patients étaient revenus à domicile.
Le taux d’incidence sur 7 jours glissants a poursuivi sa hausse pour s’établir à 404 cas pour 100.000 habitants (contre 262,6 cas la semaine précédente), selon les informations remontées mardi par l’ARS.
Cette accélération de l'épidémie sur l'archipel mahorais se produit alors qu'un premier cas du variant britannique du Covid-19 (VOC 202012/01) a été identifié en fin de semaine dernière, tandis que les cas identifiés du variant sud-africain (501-YV2) se multiplient (cf dépêche du 01/02/2021 à 17:42).
La Réunion comptabilisait mardi 22 hospitalisations en raison du Covid-19 (-3 en une semaine), dont 2 patients en réanimation (-3).
Depuis le début de l’épidémie, l'île déplore 56 décès liés au Covid-19 à l’hôpital (+2 décès en 7 jours), tandis que 795 patients sont revenus à domicile.
Le taux d’incidence sur 7 jours glissants était de 41,9 cas pour 100.000 habitants au 30 janvier (contre 40,9 cas la semaine précédente).
En Guadeloupe (incluant Saint-Martin et Saint-Barthélemy), il était recensé mardi 52 hospitalisations en raison du Covid-19 (+1 en une semaine) dont 5 patients en réanimation (stable). Il y a eu 171 décès (+2) depuis le début de la crise et 796 retours à domicile.
Le taux d’incidence a légèrement diminué, il était de 28,7 pour 100.000 habitants du 24 au 30 janvier, contre 30,5 du 17 au 23 janvier, d'après SPF.
La Guyane comptait mardi 48 patients Covid hospitalisés (-1 patient en une semaine) dont 16 en réanimation (+2). Il y a eu 73 décès à l'hôpital (+1) et 2.138 retours à domicile depuis le début de la crise.
Le taux d’incidence a largement diminué, à 148,6 pour 100.000 habitants du 24 au 30 janvier, contre 217,4 du 17 au 23 janvier, d'après SPF.
La Martinique enregistrait mardi 17 patients Covid hospitalisés (+4 en une semaine), dont 3 patients en réanimation (+1). L’île totalise 45 décès à l’hôpital depuis le début de l’épidémie et 384 retours de patients à domicile
syl-san-jyp-mlb-bd-gl-sl/nc/APMnews

[SYL6QNY0T8]

Testez APM NEWS et profitez de l'intégralité de nos dépêches

30 à 50 dépêches par jour sur les sujets du domaine de la santé

50 000 utilisateurs en France

20 journalistes experts en France et 3 bureaux en Europe

A lire aussi

En direct

Voir tous les articles en direct

Les + lus

Voir tous les top articles