dépêche

 - 

Des anomalies du globe oculaire chez 7% des patients avec une forme sévère de Covid-19

PARIS, 22 février 2021 (APMnews) - Des anomalies du globe oculaire ont été détectées par IRM chez 7% des patients présentant une forme sévère de Covid-19, dans une étude de la Fondation Rothschild publiée par Radiology.
L'infection par le Sars-CoV-2 affecte différents organes, dont le système nerveux central. Des cas de complications ophtalmologiques ont été décrits, tels des conjonctivites, chémosis, rétinopathies et névrites optiques, rappellent Augustin Lecler de l'hôpital fondation Adolphe de Rothschild à Paris et ses collègues de plusieurs centres français. Ils ont voulu savoir s'il y avait des atteintes du globe oculaire.
Ils ont conduit une étude rétrospective de patients souffrant de Covid-19 sévère qui avaient eu un examen par IRM cérébrale.
Parmi 129 patients, 9 ont présenté des anomalies du globe oculaire, soit 7%.
Il s'agissait d'un ou plusieurs nodules hyperintenses dans la région maculaire. Pour 8 patients, les 2 yeux étaient concernés. De plus, 2 patients avaient aussi des nodules hors de la région maculaire.
Les auteurs notent que chez 3 de ces 9 patients qui ont eu un examen du fond d'oeil cet examen n'a pas permis de détecter les anomalies maculaires. Cela pourrait être dû, selon eux, soit à la difficulté de réaliser cet examen chez les patients ayant un Covid sévère soit au délai entre l'IRM et le fond d'oeil.
Chez un autre patient, la tomographie par cohérence optique (OCT) n'a pas non plus permis de détecter les anomalies.
La nature exact de ces nodules maculaires n'est pas connue mais elle est probablement liée à un phénomène inflammatoire, estiment les auteurs, en notant aussi que la rétine exprime l'ACE2 qui sert de récepteur au Sars-CoV-2.
Ces observations suggèrent qu'une IRM des globes oculaires devrait être envisagée chez tous les patients présentant un Covid-19 sévère afin de détecter des nodules du pôle postérieur, estiment les auteurs en conclusion. Ils estiment aussi qu'un fond d'oeil et une OCT pourrait être réalisée -même si chez leurs patients cela n'a pas permis de détecter les nodules.
(Radiology, publication en ligne du 16 février)
fb/ab/APMnews

[FB3QOSB38]

Testez APM NEWS et profitez de l'intégralité de nos dépêches

30 à 50 dépêches par jour sur les sujets du domaine de la santé

50 000 utilisateurs en France

20 journalistes experts en France et 3 bureaux en Europe

A lire aussi