dépêche

 - 

Covid-19: le point région par région à l'hôpital

PARIS, 24 mars 2021 (APMnews) - Le nombre de patients hospitalisés pour des formes graves ou sévères du Covid-19 continue de croître depuis 15 jours, avec une forte accélération depuis 7 jours, notamment dans les Hauts-de-France, selon les données publiées par le gouvernement et Santé publique France (SPF).
La France comptait mardi soir 26.756 patients hospitalisés pour Covid-19, soit 1.264 patients supplémentaires en 7 jours (cf dépêche du 17/03/2021 à 14:51).
Le nombre de patients pris en charge en réanimation (soins critiques et intensifs, et surveillance continue) a également connu une hausse sur la même période avec 4.634 patients Covid en réanimation mardi (395 patients supplémentaires en 7 jours).
Le bilan de l'épidémie de Covid-19 s'élevait à 92.908 décès mardi (+1.738 décès en 7 jours) dont 67.503 décès à l'hôpital, tandis que 283.507 patients sont rentrés à domicile depuis le début de l'épidémie.
Le taux d'incidence national est également en hausse et atteint 309,7 pour 100.000 habitants pour la période du 14 au 20 mars, contre 250,1/100.000 habitants pour la période du 7 au 13 mars.

Ile-de-France: 120% de la capacité initiale en réanimation occupée par des patients Covid

L'Ile-de-France comptait mardi 6.626 patients Covid hospitalisés, soit 719 de plus que mardi 16 mars (contre 230 de plus en 7 jours la semaine précédente). Parmi eux, 1.360 étaient en réanimation (+183 en une semaine). Le taux d’occupation des lits de réanimation par des patients Covid a atteint 120% de la capacité initiale de la région. Du 16 au 23 mars, environ 120 nouveaux patients Covid en moyenne sont entrés chaque jour en soins critiques.
"Les chiffres d’hier, qu’il s’agisse des entrées en réa ou en hospitalisation conventionnelle, sont particulièrement élevés. Nous n’avions pas connu un nombre d’entrées aussi haut en 24h depuis la 1re vague", a écrit Martin Hirsch, directeur général de l'Assistance publique-hôpitaux de Paris (AP-HP) dans un message adressé mercredi matin au personnel.
Dans la région, le département de Paris enregistrait mardi le plus grand nombre de patients Covid hospitalisés (1.430), suivi des Hauts-de-Seine (1.004), de la Seine-Saint-Denis (957), du Val-de-Marne (773), de l'Essonne (704), de la Seine-et-Marne (649), du Val-d'Oise (597) et des Yvelines (512).
Le taux d'incidence en Ile-de-France a continué de grimper, à 551,9 cas pour 100.000 habitants (au 20 mars sur 7 jours glissants). Il a atteint 689,2 en Seine-Saint-Denis, 653,8 dans le Val-d’Oise, 586,3 dans le Val-de-Marne et 559,2 en Seine-et-Marne. Il était de 508,9 à Paris.
Le nombre de décès à l'hôpital s'élève à 16.245 en Ile-de-France, tandis qu'il y a eu 72.627 retours à domicile.

Hauts-de-France: près de 7.000 morts dans les hôpitaux de la région

La région Hauts-de-France enregistrait mardi soir 3.271 patients hospitalisés, soit 271 de plus que 7 jours plus tôt. Parmi eux, 598 étaient en réanimation (+72).
On compte 6.994 décès dans les hôpitaux de la région depuis un an (+231) et 26.991 retours à domicile.
Dans le Nord, 1.366 patients Covid-19 sont hospitalisés (+89). Suivent le Pas-de-Calais (849, +109), l'Oise (453, +12), la Somme (321, -8) et l'Aisne (282, +8).
Au 20 mars, le taux d'incidence régional était de 440,4 cas pour 100.000 habitants, contre 388/100.000 au 13 mars. Il atteint 493,1/100.000 dans le Pas-de-Calais et 355,9/100.000 dans l'Aisne (incidence la plus basse de la région).
Au niveau infradépartemental, les taux les plus élevés concernaient le 19 mars la communauté de communes du Haut pays du Montreuillois (876/100.000, Pas-de-Calais), la communauté de communes du Pays Solesmois (736/100.000, Nord) et la communauté d'agglomération Creil Sud Oise (690/100.000), d'après les chiffres fournis par l'agence régionale de santé (ARS) Hauts-de-France.

Auvergne-Rhône-Alpes: hausse des patients en réanimation

En Auvergne-Rhône-Alpes, le nombre de patients Covid+ hospitalisés est en légère hausse et atteignait mardi soir 3.146 (+28 en une semaine). Le nombre de patients en réanimation reste aussi en progression et s'élevait mardi à 495 (+45 sur une semaine).
Le nombre de décès à l'hôpital augmente toujours et atteignait 9.718, depuis le début de la crise, tandis que le nombre de retours à domicile s'élève à 39.902.
Le Rhône enregistre 904 patients Covid hospitalisés (stable) et l'Isère 627 (quasiment stable). Suivent les départements de la Loire (380, en hausse), de la Haute-Savoie (244, en hausse), du Puy-de-Dôme (234, en hausse), de la Drôme (213, en légère baisse), de l'Ain (172, en légère baisse), de la Savoie (108, en légère hausse), de l'Ardèche (90, en baisse), de l'Allier (77, stable), de la Haute-Loire (71, en légère baisse) et du Cantal (26, stable).
Le taux d'incidence régional est en progression et atteignait au 20 mars sur 7 jours glissants, 276/100.000 habitants. Il demeure cependant inférieur au taux moyen national (309,7). Il est en forte hausse dans le Rhône (383,3), en Haute-Savoie (293,5), dans la Loire (283,8), en Savoie (262,2) et en Isère (255,4).

Paca: le nombre de patients se stabilise mais à un niveau très élevé

En Provence-Alpes-Côte d'Azur (Paca), il y avait mardi 3.113 hospitalisations pour Covid soit une baisse de 21 patients en 7 jours, dont 512 en réanimation (+1). Il y a eu 6.462 décès à l'hôpital depuis le début de la crise (+200 en une semaine) et 30.487 retours à domicile.
Les Alpes-Maritimes, département particulièrement touché et dans lequel un confinement le week-end a été mis en place (cf dépêche du 10/03/2021 à 16:10), comptaient mardi 699 personnes hospitalisées (-33 en une semaine), dont 114 en réanimation (-12).
Le département des Bouches-du-Rhône concentre 1.358 personnes Covid hospitalisées (-30 en une semaine), suivi du Var (529), du Vaucluse (244), des Hautes-Alpes (142) et des Alpes-de-Haute-Provence (141).
Le taux d'incidence a légèrement augmenté, il était de 345,9 pour 100.000 habitants du 14 au 20 mars, contre 336,8 du 7 au 13 mars. Le plus fort taux d'incidence est toujours enregistré dans les Alpes-Maritimes, en diminution néanmoins à 404,4 du 14 au 20 mars, contre 456,8 du 28 février au 6 mars, d'après SPF.
L'ARS Paca a annoncé mardi soir le déclenchement du 5e et dernier niveau du plan de gestion de crise qui implique la déprogrammation de tout ce qui peut l'être (cf dépêche du 23/03/2021 à 17:58).

Grand Est: la nouvelle hausse des hospitalisations se confirme notamment en Moselle

Dans le Grand Est, 2.470 patients étaient hospitalisés en raison du Covid-19 mardi (+164 patients en 7 jours), dont 401 patients en réanimation (+42 patients en 7 jours).
Les départements d'Alsace et de Lorraine concentrent toujours le plus grand nombre de patients hospitalisés, avec en premier lieu la Moselle (615 patients, +45), le Bas-Rhin (476 patients, +32) et la Meurthe-et-Moselle (370 patients, +43).
Le bilan de l'épidémie s'élevait mardi à 8.641 décès à l'hôpital (+192 décès en 7 jours), tandis que 30.149 patients étaient revenus à domicile.
Le taux d’incidence régional était de 256,6 cas pour 100.000 habitants pour la période du 14 au 20 mars, contre 212,5 cas pour 100.000 habitants la semaine précédente.
Le taux d’incidence a connu une nouvelle hausse sur la période à l’échelle de la métropole de Metz (291 contre 220,7 une semaine plus tôt), tout comme au niveau de l'Eurométropole de Strasbourg (314 contre 239,8 7 jours plus tôt) et de la communauté urbaine du Grand Reims (284,6 contre 252 une semaine plus tôt).

Occitanie: forte hausse des hospitalisations

En Occitanie, il y avait mardi 1.458 patients Covid hospitalisés (+98 en une semaine) dont 294 en réanimation (+21). Il y a eu 3.492 décès (+77 en une semaine) et 15.661 retours à domicile.
Le département le plus touché est toujours la Haute-Garonne avec 338 hospitalisations Covid (+16 en une semaine). Viennent ensuite l'Hérault (246 hospitalisations), le Gard (213), les Pyrénées-Orientales (117), l'Aude (106), l'Aveyron (102), le Tarn (96), le Tarn-et-Garonne (68), le Lot (43), l'Ariège (41), les Hautes-Pyrénées (33), le Gers (32), et la Lozère (23).
Le taux d'incidence dans la région a augmenté à 202,1 pour 100.000 habitants du 14 au 20 mars, contre 162,5 du 7 au 13 mars, d'après SPF. Le plus fort taux est toujours enregistré dans le Gard en baisse toutefois à 291,1 du 14 au 20 mars, contre 296,2 du 7 au 13 mars.
Vingt-six patients venus d'autres régions ont été accueillis en réanimation en Occitanie entre le 1er et le 19 mars, dont 24 de Paca et 2 d'Ile-de-France, a rapporté mardi le directeur général de l'ARS Occitanie, Pierre Ricordeau (cf dépêche du 23/03/2021 à 18:30).

Normandie: hausse des hospitalisations et poussée d'incidence

En Normandie, le taux d'incidence augmente fortement à 288,1 cas pour 100.000 mardi contre 224,2 une semaine avant. Le taux de positivité est à 8,3%. La hausse concerne tous les départements et en particulier la Seine-Maritime (341,8) et l'Eure (373,1). Dans l'Orne, elle a pris 50% (224,7).
Les hospitalisations ont progressé avec 1.354 personnes hospitalisées mardi (+56) mais sans hausse des patients en réanimation à 166 (-1).
La région enregistre 9.718 retours à domicile et déplore 2.498 décès à l'hôpital depuis le début de l'épidémie (+84 en 1 semaine). Au total, 3.293 personnes sont décédées depuis le début de l'épidémie dont 2.626 depuis le 1er septembre.
Les hospitalisations ont bien augmenté en Seine-Maritime (667, +53) et dans l'Eure (198, +24). Les établissements de santé des territoires de Rouen, Elbeuf, Evreux et Vernon ont activé, en avance sur le reste de la région, le 3e palier du plan régional de mobilisation Covid avec une déprogrammation de 30% de l’activité chirurgicale non urgente.
L'ARS recensait mardi 122 clusters en cours d'investigation dont 22 en Ehpad et 19 en établissements de santé (45 en milieu professionnel, en hausse).

Bourgogne-Franche-Comté pour l'instant épargnée par la repise épidémique

En Bourgogne-Franche-Comté, 1.172 patients étaient hospitalisés pour Covid mardi (-76 patients en 7 jours), dont 148 patients en réanimation (-8 patients en 7 jours).
Les départements enregistrant les nombres les plus élevés d’hospitalisations sont la Saône-et-Loire (252 patients, -60), la Côte-d’Or (202, stable) et l'Yonne (183, -10).
Depuis le début de l’épidémie, 15.351 patients sont revenus à domicile, tandis que 4.020 décès à l'hôpital sont à déplorer (72 décès en 7 jours).
Le taux d'incidence régional (sur 7 jours glissants) a cependant légèrement augmenté, à 220,6 cas /100.000 habitants au 20 mars (contre 191,2 une semaine plus tôt), avec une incidence toujours plus élevée dans les départements du Doubs (276,4) et de l'Yonne (265,7).

Nouvelle-Aquitaine: légère hausse du nombre de patients hospitalisés et en réanimation

La Nouvelle-Aquitaine a enregistré mardi une légère hausse du nombre de patients Covid pris en charge à l'hôpital à 1.166 (+9 en 7 jours), dont 203 en réanimation (+10).
La région avait compté 3 hospitalisations de moins sur 7 jours la semaine dernière.
La Nouvelle-Aquitaine déplore depuis le début de l'épidémie 3.086 décès à l'hôpital (+79 en une semaine), tandis que 12.517 personnes au total sont retournées à domicile.
Le nombre de malades hospitalisés a notamment augmenté en Gironde (+41 à 315), en Charente (+13 à 66), en Charente-Maritime (+8 à 85), dans le Lot-et-Garonne (+6 à 45), la Vienne (+4 à 85), et dans les Deux-Sèvres (+2 à 83).
Sous la moyenne nationale, le taux d'incidence dans la région est reparti à la hausse à 160,4/100.000 habitants du 14 au 20 mars, contre 129,9 pour la période du 7 au 13 mars.
Le taux d'incidence de Bordeaux métropole était de 215,7/100.000 habitants du 14 au 20 mars, contre 175,4 pour la période du 7 au 13 mars.

Centre-Val de Loire: le nombre d'hospitalisations repasse la barre des 1.000

La région Centre-Val de Loire comptait mardi soir 1.025 patients Covid-19 hospitalisés (+27 en 7 jours), dont 152 en réanimation (+8).
La région déplore 2.163 patients Covid-19 décédés à l'hôpital depuis le début de l'épidémie (+44). Dans le même temps, 8.657 sont rentrés chez eux.
Les départements du versant Nord de la région restent ceux concentrant le plus d'hospitalisations: 276 dans le Loiret (+17), 246 en Eure-et-Loir (+29). Viennent ensuite l'Indre-et-Loire (188, +9), le Loir-et-Cher (156, -9), le Cher (92,-6) et l'Indre (67, -13).
Le taux d'incidence régional, en dessous de la moyenne nationale, était de 244,9/100.000 habitants pour la période du 14 au 20 mars, contre 196,8/100.000 habitants du 7 au 13 mars.

Pays de la Loire: stabilisation des hospitalisations mais l'incidence grimpe

En Pays de la Loire où le taux d'incidence montait à 199,8 cas/100.000 mardi (contre 165,4 cas la semaine précédente), les hospitalisations se sont stabilisées depuis le 16 mars avec 833 patients hospitalisés dont 102 en réanimation mardi (+1 et +4 en 7 jours).
Sont recensés 9.525 retours à domicile et 2.197 décès survenus à l'hôpital depuis mars (+59 en 7 jours).
Les hospitalisations ont augmenté en Loire-Atlantique qui redevient le département le plus touché (283, +35), mais ont diminué dans la Sarthe (187, -4) et la Mayenne (51, -10), dans le Maine-et-Loire (234, -6) et en Vendée (78, -4).

Bretagne: incidence et hospitalisations en hausse

En Bretagne, le taux d'incidence a pris près de 30 points à 162,9 cas/100.000 mardi contre une incidence de 134,1 cas/100.000 il y a une semaine. Le taux de positivité est à 5,6%.
La Bretagne comptait mardi 678 hospitalisations, en hausse (+40 en une semaine) dont 87 patients en réanimation (+18).
Le nombre de retours à domicile s'élève à 5.440 et le nombre de décès atteint 1.278 depuis début mars (+36 en 7 jours).
L'Ille-et-Vilaine reste le département comptant le plus de patients hospitalisés mais reste stable (336, +9) puis vient le Morbihan à 149 (stable), suivi des Côtes-d'Armor à 99 (+17) et du Finistère à 94 (+14).
L'ARS recensait lundi dans un communiqué 102 clusters en cours d'investigation dont 12 en établissements de santé et 13 en Ehpad, mais 29 en milieu professionnel.

Corse: la tendance à la hausse se poursuit

En Corse, il y avait mardi 116 patients Covid hospitalisés (+5 depuis mardi 16 mars), dont 13 en réanimation (+2). L'île déplore 159 décès à l'hôpital depuis le début de l'épidémie, tandis que 683 patients sont retournés à domicile.

Outre-mer: accentuation de la hausse des hospitalisations en Martinique

La Réunion comptabilisait mardi 157 hospitalisations en raison du Covid (-10 en une semaine), dont 55 patients en réanimation (+1).
Depuis le début de l’épidémie, l'île déplore 111 décès liés à cette maladie à l’hôpital (+15 décès en 7 jours), tandis que 1.083 patients sont revenus à domicile.
Le taux d'incidence est de 115,9 pour la période du 14 au 20 mars, contre 102,6 cas pour 100.000 habitants la semaine précédente.
À Mayotte, 65 patients Covid étaient hospitalisés mardi (-20 en 7 jours), dont 16 patients en réanimation (-5 en 7 jours).
Le bilan de l’épidémie s’élevait à 115 décès (10 décès supplémentaires en 7 jours), tandis que 1.154 patients étaient revenus à domicile.
Le taux d’incidence a poursuivi sa baisse sur la période du 14 au 20 mars, pour s’établir à 110,6 cas pour 100.000 habitants contre 179,6 la semaine précédente.
En Guadeloupe (incluant Saint-Martin et Saint-Barthélemy), il était recensé mardi 53 hospitalisations en raison du Covid (+19 en une semaine) dont 14 patients en réanimation (+2). Il y a eu 190 décès (+7) depuis le début de la crise et 889 retours à domicile.
Le taux d’incidence a augmenté, il était de 102,4 pour 100.000 habitants du 14 au 20 mars, contre 88,9 du 7 au 13 mars, d'après SPF.
Deux patients en réanimation au CHU de la Guadeloupe ont été transférés en milieu de semaine dernière vers le CHU de la Martinique (cf dépêche du 22/03/2021 à 10:24).
La Martinique enregistrait mardi 37 patients Covid hospitalisés (+15 en une semaine), dont 10 patients en réanimation (+4). Elle totalise 49 décès à l’hôpital depuis le début de l’épidémie et 423 retours de patients à domicile.
Face à la montée de l'épidémie depuis fin février, le préfet de Martinique a annoncé mardi l'instauration d'un couvre-feu entre 22 heures et 5h du matin à compter de vendredi pour une durée de trois semaines.
La Guyane comptait mardi 16 patients Covid hospitalisés (stable par rapport à il y a 7 jours) dont 8 en réanimation (stable). Il y a eu 85 décès à l'hôpital (+2 en une semaine) et 2.250 retours à domicile depuis le début de la crise. Le taux d’incidence a très légèrement augmenté, à 34,7 pour 100.000 habitants du 14 au 20 mars, contre 33,7 du 7 au 13 mars, d'après SPF.
gl-syl-san-bd-sl-jyp-mlb/sl/ed/APMnews

[GL3QQGQ9P]

Testez APM NEWS et profitez de l'intégralité de nos dépêches

30 à 50 dépêches par jour sur les sujets du domaine de la santé

50 000 utilisateurs en France

20 journalistes experts en France et 3 bureaux en Europe

A lire aussi

En direct

Voir tous les articles en direct

Les + lus

Voir tous les top articles