dépêche

 - 

Covid-19: forte augmentation des nouveaux cas, qui repartent à la hausse aussi chez les 75 ans et plus

SAINT-MAURICE (Val-de-Marne), 26 mars 2021 (APMnews) - Santé publique France constate une "forte augmentation des nouveaux cas depuis 2 semaines" et une tendance à une ré-augmentation des cas et des hospitalisations chez les personnes de 75 ans et plus, dans son point épidémiologique sur le Covid-19 publié jeudi soir.
Le nombre de nouveaux cas confirmés de Covid-19 était de 209.839 au cours de la semaine 11, du 15 au 21 mars, soit une hausse de 17% par rapport à la semaine précédente. Cela représente en moyenne 30.000 cas par jour.
Les hospitalisations ont augmenté de 11% cette semaine et les admissions en soins critiques de 7%. Au 23 mars, 4.655 patients étaient hospitalisés en services de soins critiques, soit 9% de plus qu'une semaine auparavant.
Santé publique France alerte sur la tension exercée sur le système hospitalier qui se rapproche, dans certaines régions, du pic de la 2e vague, note-t-elle. Au total, 26.818 personnes étaient hospitalisées au 23 mars.
L'agence note qu'"une modification de l’âge des nouveaux cas ainsi que des nouveaux patients hospitalisés est observée depuis quelques semaines, avec notamment un rajeunissement de l’âge des patients".
Toutefois, "les taux d’incidence, d’hospitalisations et d’admissions en services de soins critiques, qui avaient nettement diminué chez les personnes de 75 ans et plus, traduisant l’impact du niveau de couverture vaccinale dans ce groupe d’âge, étaient en légère augmentation ces deux dernières semaines".
Le taux d'incidence national des cas confirmés était de 313 pour 100.000 habitants en semaine 11 (+17% par rapport à la semaine précédente). La hausse s'observait dans toutes les classes d'âge, la plus forte étant chez les 0-14 ans (+31%) puis les 15-44 ans (+16%). Elle était de +14% chez les 45-64 ans et les 65-74 ans, et chez les 75 ans et plus une hausse de 7% a été observée.
Le taux d'hospitalisation par date d'admission chez les 75 ans et plus, qui avait "nettement diminué" entre les semaines 3 et 10, de 92,2 à 57,6 pour 100.000, semble aussi repartir à la hausse en semaine 11, mais les données ne sont pas encore consolidées, souligne l'agence.
Nouvelles hospitalisations par semaine et par classe d'âge
Nouvelles hospitalisations par semaine et par classe d'âge
Les données sur la semaine 11 suggèrent à l'inverse une légère baisse des admissions en réanimation chez les 75 ans et plus, après une augmentation observée au cours des 4 semaines précédentes, mais les données de la dernière semaine ne sont pas encore consolidées et cette baisse ne peut donc pas être interprétée, ajoute l'agence.
Nouvelles admission en soins critiques
Nouvelles admission en soins critiques
Pour l'ensemble de la population, le taux d'incidence était au-dessus du seuil de 100/100.000 dans 92 départements métropolitains et au-dessus du seuil de 250/100.000 dans 43 départements, contre 26 la semaine précédente.
Les résultats des tests de criblage des variants d'intérêt montrent une progression de la proportion de suspicion de variant anglais (76,3% contre 71,9% la semaine précédente) et une stabilité des variants sud-africain et brésilien, à 4,7% contre 5,0% la semaine précédente.
Le variant anglais était détecté dans plus de la moitié des cas suspects dans 94 départements métropolitains, et dans plus de 70% des cas suspects dans 67 départements.
Neuf départements présentaient une proportion de cas suspects de variant sud-africain ou brésilien supérieure à 10%, atteignant 36% en Moselle. Ce taux diminue toutefois depuis plusieurs semaines dans ce département: il était de 54,4% en semaine 8.
Quant au variant "breton" dérivé de la clade 20C identifié dans un hôpital des Côtes d’Armor avec des cas survenus entre janvier et mars 2021, Santé publique France indique dans un communiqué vendredi que "selon les informations disponibles à ce jour, tous les cas confirmés du variant 20C/H655Y ont un lien épidémiologique direct ou indirect avec une commune des Côtes d’Armor et la diffusion du variant 20C/H655Y semble donc limitée actuellement à ce secteur géographique".

Forte augmentation dans le milieu scolaire

L'agence constate également une augmentation forte du nombre de cas ayant fréquenté le milieu scolaire au cours de cette semaine, soit 2 semaines après la rentrée des classes de la dernière zone de vacances. Cela "suggère davantage de contaminations en lien avec les établissements scolaires et/ou une meilleure identification des cas en lien avec les dépistages mis en oeuvre dans ces établissements".
Elle juge cependant cette augmentation des cas chez les 0-18 ans "préoccupante", "en particulier en raison du risque de contamination intrafamiliale secondaire". Ces cas représentent 18% des cas identifiés en semaine 11.
Chez les enfants, une hausse du taux d'incidence est observée à tous les niveaux scolaires, le taux étant le plus élevé chez les 15-17 ans (431/100.000 habitants, +22%). Il était de 350/100.000 (+24%) chez les 11-14 ans, de 283/100.000 (+36%) chez les 6-10 ans, 122/100.000 (+42%) chez les 3-5 ans et 58/100.000 (+25%) chez les 0-2 ans.
S'agissant des établissements sociaux et médico-sociaux (ESMS), Santé publique France ne donne pas d'indicateurs consolidés pour la semaine dernière car le dispositif de surveillance dans ces établissements a évolué. Une nouvelle application de signalement des épisodes à l'agence est opérationnelle depuis le 18 mars, avec notamment des critères de signalement simplifiés, uniquement la déclaration de cas confirmés, une description plus précise des décès et le nombre de résidents vaccinés.
L'agence donne les chiffres globaux du 1er mars 2020 au 22 mars 2021: 28.895 signalements d'un ou plusieurs cas biologiquement confirmés, dont 17.543 dans les établissements d'hébergement pour personnes âgées (EHPA, incluant les Ehpad) et 11.352 dans les autres ESMS (hébergement pour personnes handicapées -HPH-, aide à l’enfance...). Parmi ces signalements, 200.350 cas confirmés ont été rapportés chez les résidents et 25.963 décès sont survenus en établissement (25.712 de résidents d'EHPA).
cd-cb/san/APMnews

[CD2QQKH9O]

Testez APM NEWS et profitez de l'intégralité de nos dépêches

30 à 50 dépêches par jour sur les sujets du domaine de la santé

50 000 utilisateurs en France

20 journalistes experts en France et 3 bureaux en Europe

A lire aussi