dépêche

 - 

Le glaucome à pression normale associé aux troubles cognitifs

LONDRES, 30 mars 2021 (APMnews) - Le glaucome à pression normale est associée à un risque accru d’atteinte cognitive, en comparaison du glaucome avec hypertension oculaire, selon une étude australienne publiée lundi dans le British Journal of Ophthalmology.
Si la physiopathologie du glaucome à pression normale n’est pas complètement comprise, de récents travaux ont noté une association entre ce sous-type de glaucome primaire à angle ouvert et la démence, suggérant un possible lien étiologique entre les 2 pathologies. Les résultats n’étaient toutefois pas tous concordants.
En utilisant les registres australiens et néo-zélandais répertoriant les cas de glaucomes avancés chez les plus de 65 ans, Sean Mullany de la Flinders University à Adélaïde (Australie) et ses collègues ont souhaité savoir si l’atteinte cognitive était plus fortement associée au glaucome à pression normale qu’au glaucome avec hypertension oculaire.
Ils ont effectué un dépistage cognitif transversal chez 248 personnes atteintes de glaucome à pression normale appariées sur l’âge et le sexe à 349 cas contrôles présentant un glaucome avec hypertension oculaire.
Le dépistage cognitif était effectué à l'aide de la version téléphonique du Montreal Cognitive Assessment (T-MoCA). Il portait sur différents domaines cognitifs spécifiques incluant l’attention, le calcul, le langage, la pensée conceptuelle, la mémoire et l’orientation et prenait en compte des facteurs de confusion liés à la perte de la vision chez les participants malvoyants.
La déficience cognitive était définie par un score T-MoCA inférieur à 11/22.
Au total, 290 participants (144 présentant un glaucome à pression normale et 146 avec hypertension oculaire) ont terminé leur évaluation.
Au début de l’étude, aucune différence n’était relevée entre les 2 groupes concernant les données démographiques ou les paramètres oculaires.
Un déficit cognitif était toutefois plus fréquent chez les patients présentant un glaucome à pression normale que dans le groupe contrôle.
L’analyse multivariée ajustée sur l’âge, le sexe et l’origine ethnique révèle que le glaucome à pression normale est associé à un risque accru de déficit cognitif, en comparaison du glaucome avec hypertension oculaire (odds ratio -OR- de 2,2).
Dans une seconde analyse multivariée incluant d’autres facteurs de confusion possibles tels que les antécédents d’accident vasculaire cérébral, le tabagisme, l'hypertension et le diabète, cette association persistait avec un OR de 2,6.
Dans ce second modèle, l'hypertension artérielle était aussi associée à un risque accru d’atteinte cognitive (OR de 1,7), soulignent les auteurs.
Ils concluent qu’il existe bien une relation entre le glaucome à pression normale et des capacités cognitives dégradées chez les patients âgés, soutenant l’hypothèse selon laquelle un lien étiologique est possible entre ces 2 pathologies.
De futures études seront toutefois nécessaires pour comprendre la relation entre le glaucome à pression normale et la démence.
(British Journal of Ophthalmology, publication en ligne du 29 mars)
vcd/fb/APMnews

[VCD5QQQ7JF]

Testez APM NEWS et profitez de l'intégralité de nos dépêches

30 à 50 dépêches par jour sur les sujets du domaine de la santé

50 000 utilisateurs en France

20 journalistes experts en France et 3 bureaux en Europe

A lire aussi