dépêche

 - 

Covid-19: le point région par région à l'hôpital

PARIS, 31 mars 2021 (APMnews) - La progression du nombre de patients hospitalisés pour des formes graves ou sévères du Covid-19 s'est accélérée depuis 7 jours, en particulier en Ile-de-France, dans les Hauts-de-France et en Auvergne-Rhône-Alpes, selon les données publiées par le gouvernement et Santé publique France (SPF).
La France comptait mardi soir 28.510 patients hospitalisés pour Covid-19, soit 1.754 patients supplémentaires en 7 jours (cf dépêche du 24/03/2021 à 12:51).
Le nombre de patients pris en charge en réanimation (soins critiques et intensifs, et surveillance continue) a également connu une hausse sur la même période avec 5.072 patients Covid en réanimation mardi (438 patients supplémentaires en 7 jours).
Le bilan de l'épidémie de Covid-19 s'élevait à 95.337 décès mardi (+2.429 décès en 7 jours) dont 69.293 décès à l'hôpital (+1.790), tandis que 292.796 patients sont rentrés à domicile depuis le début de l'épidémie.
Le taux d'incidence national est également en hausse et atteint 377,3 pour 100.000 habitants pour la période du 21 au 27 mars, contre 309,7/100.000 du 14 au 20 mars.

Ile-de-France: plus de 140 nouveaux patients toutes les 24h en moyenne en soins critiques

L'Ile-de-France, où la situation extrêmement tendue a suscité des alertes au sein de la communauté médicale (cf dépêche du 28/03/2021 à 14:58), comptait mardi 7.325 patients Covid hospitalisés, soit 699 de plus que mardi 23 mars. Parmi eux, 1.525 étaient en réanimation (+165 en une semaine, après +183 la semaine précédente).
Le taux d’occupation des lits de réanimation par des patients Covid a atteint 135% de la capacité initiale de la région. Du 23 au 30 mars, plus de 140 nouveaux patients Covid en moyenne sont entrés chaque jour en soins critiques (contre environ 120 lors de la semaine précédente).
Dans la région, le département de Paris enregistrait mardi le plus grand nombre de patients Covid hospitalisés (1.553), suivi des Hauts-de-Seine (1.123), de la Seine-Saint-Denis (1.040), du Val-de-Marne (862), de l'Essonne (801), du Val-d'Oise (688), de la Seine-et-Marne (712,4) et des Yvelines (571).
Le taux d'incidence en Ile-de-France a encore progressé, à 644,1 cas pour 100.000 habitants (au 27 mars sur 7 jours glissants, soit +92,2 points par rapport à la semaine précédente). Il a atteint 805 dans le Val-d’Oise, 782,7 en Seine-Saint-Denis, 693,3 en Seine-et-Marne et 586,3 dans le Val-de-Marne. Il était de 534,1 à Paris.
Le nombre de décès à l'hôpital s'élève à 16.683 en Ile-de-France, tandis qu'il y a eu 75.176 retours à domicile.

Hauts-de-France: une incidence moyenne supérieure à 500 cas/100.000 habitants

Les Hauts-de-France comptaient mardi soir 3.486 patients hospitalisés, soit 215 de plus que la semaine précédente. La hausse se confirme en réanimation, avec 654 patients contre 598 sept jours plus tôt (+56).
Le total des morts dans les hôpitaux de la région depuis le début de l'épidémie est désormais de 7.241, soit 247 de plus qu'il y a une semaine. Dans le même temps, 28.050 patients sont rentrés chez eux.
La hausse des hospitalisations touche désormais l'ensemble des départements de la région: le Nord compte 1.419 patients (+53), le Pas-de-Calais 874 (+25), l'Oise 512 (+59), la Somme 379 (+58), et l'Aisne 302 (+20).
Au 27 mars, le taux d'incidence régionale était de 515 cas pour 100.000 habitants, contre 444,8/100.000 le 20 mars. Il atteint 556,8/100.000 dans le Pas-de-Calais, et 447,7/100.000 dans l'Aisne, département le moins touché de la région.

Auvergne-Rhône-Alpes: accélération des hospitalisations

En Auvergne-Rhône-Alpes, le nombre de patients Covid+ hospitalisés a nettement augmenté sur une semaine puisqu'il atteignait mardi soir 3.337 (+191 en une semaine). Le nombre de patients en réanimation reste aussi en progression et s'élevait mardi à 510 (+15 sur une semaine).
Le nombre de décès à l'hôpital augmente toujours et atteignait 9.913 (contre 9.718 une semaine plus tôt), depuis le début de la crise, tandis que le nombre de retours à domicile s'élève à 30.922.
Le département du Rhône connaît une nette hausse des hospitalisations, à 965 (+61 sur une semaine), de même que ceux de l'Isère à 679 (+52), de la Loire à 461 (+81) et de la Haute-Savoie à 272 (+28). Suivent ensuite la Drôme avec 216 patients Covid+ hospitalisés (+3), le Puy-de-Dôme à 210 (-24), l'Ain à 151 (en baisse), la Savoie à 136 (+28), l'Ardèche à 95 (+5), l'Allier à 55 (en baisse), la Haute-Loire à 73 (+2) et le Cantal à 24 (légère baisse).
Le taux d'incidence régional est en progression et atteignait au 27 mars sur 7 jours glissants, 351,3/100.000 habitants. Il demeure cependant inférieur au taux moyen national (377,3). Il est en forte hausse dans le Rhône (495,2), dans la Loire (392,2), en Savoie (344,5), en Isère (348,6) et en Haute-Savoie (319,2).

Paca: le nombre de patients Covid repart à la hausse

En Provence-Alpes-Côte d'Azur (Paca), il y avait mardi 3.165 hospitalisations pour Covid soit une hausse de 52 patients en 7 jours, dont 527 en réanimation (+15). Il y a eu 6.649 décès à l'hôpital depuis le début de la crise (+187) et 31.595 retours à domicile.
Les Alpes-Maritimes, département particulièrement touché et dans lequel un confinement le week-end a été mis en place (cf dépêche du 10/03/2021 à 16:10), comptaient mardi 733 personnes hospitalisées (+34 en une semaine), dont 127 en réanimation (+13).
Le département des Bouches-du-Rhône concentre 1.344 personnes Covid hospitalisées (-14 en une semaine), suivi du Var (536), du Vaucluse (278), des Alpes-de-Haute-Provence (145) et des Hautes-Alpes (129).
Le taux d'incidence a largement augmenté, il était de 461,2 pour 100.000 habitants du 21 au 27 mars, contre 345,9 du 14 au 20 mars. Les plus forts taux d'incidence sont enregistrés dans les Alpes-Maritimes et les Bouches-du-Rhône, avec 474,2/100.000 habitants dans les deux départements.
L'agence régionale de santé (ARS) Provence-Alpes-Côte d'Azur (Paca) a annoncé mardi soir le déclenchement du 5e palier "renforcé" du plan de gestion de crise pour atteindre prochainement 850 lits ouverts de réanimation (cf dépêche du 30/03/2021 à 17:28).

Grand Est: une incidence toujours à l'hausse dans l'ouest de la région

Dans le Grand Est, 2.508 patients étaient hospitalisés en raison du Covid-19 mardi (+38 patients en 7 jours), dont 446 patients en réanimation (+45 patients en 7 jours).
Les départements d'Alsace et de Lorraine concentrent toujours le plus grand nombre de patients hospitalisés, avec en premier lieu la Moselle (619 patients, +4), le Bas-Rhin (448 patients, -28) et la Meurthe-et-Moselle (402 patients, +32).
Le bilan de l'épidémie s'élevait mardi à 8.829 décès à l'hôpital (+188 décès en 7 jours), tandis que 30.930 patients étaient revenus à domicile.
Le taux d’incidence régional était de 298,3 cas pour 100.000 habitants pour la période du 21 au 27 mars, contre 256,6/100.000 la semaine précédente, avec une incidence particulièrement forte dans l’Aube (538,5).
Le taux a connu une nouvelle hausse sur la période dans la plupart des métropoles de la région: à Reims (381,1 contre 284,6 7 jours plus tôt), à Strasbourg (346,2 contre 314 une semaine plus tôt) ou encore à Nancy (329).

Occitanie: la forte hausse des hospitalisations se poursuit

En Occitanie, il y avait mardi 1.646 patients Covid hospitalisés (+188 en une semaine) dont 320 en réanimation (+26). Il y a eu 3.572 décès (+80 en une semaine) et 16.179 retours à domicile.
Le département le plus touché est toujours la Haute-Garonne avec 333 hospitalisations Covid (-5 en une semaine). Viennent ensuite l'Hérault (325 hospitalisations, +79), le Gard (240), les Pyrénées-Orientales (145), l'Aude (124), le Tarn (114), l'Aveyron (103), le Tarn-et-Garonne (61), l'Ariège (49), le Lot (48), les Hautes-Pyrénées (42), le Gers (33), et la Lozère (29).
Le taux d'incidence dans la région a augmenté à 278,2 pour 100.000 habitants du 21 au 27 mars, contre 202,1 du 14 au 20 mars, d'après SPF. Le plus fort taux est toujours enregistré dans le Gard où il augmente fortement à 404,3 du 21 au 27 mars, contre 291,1 du 14 au 20 mars.

Normandie: hausse des tensions hospitalières

En Normandie, le taux d'incidence augmente fortement à 341,1 cas pour 100.000 mardi contre 288,1 une semaine avant. Le taux de positivité est à 7,8%. La hausse concerne tous les départements et en particulier la Seine-Maritime (401,3), l'Eure (462,5) et dans l'Orne (334,8).
Les hospitalisations ont progressé avec 1.435 personnes hospitalisées mardi (+81) et 187 patients en réanimation (+21).
La région enregistre 10.124 retours à domicile et déplore 2.607 décès à l'hôpital depuis le début de l'épidémie (+109 en 1 semaine).
Les hospitalisations ont bien augmenté en Seine-Maritime (709, +42), dans l'Eure (225, +27) et l'Orne (709, +42).
L'ARS recensait mardi 195 clusters en cours d'investigation dont 21 en Ehpad et 28 en établissements de santé (72 en milieu professionnel contre 45 une semaine avant et 48 en milieu scolaire).

Bourgogne-Franche-Comté: légère hausse des hospitalisations

En Bourgogne-Franche-Comté, 1.220 patients étaient hospitalisés pour Covid mardi (+48 patients en 7 jours), dont 154 patients en réanimation (+6 patients en 7 jours).
Les départements enregistrant les nombres les plus élevés d’hospitalisations sont la Saône-et-Loire (262 patients, +10), la Côte-d’Or (215, +13) et l'Yonne (192, +9).
Depuis le début de l’épidémie, 15.727 patients sont revenus à domicile, tandis que 4.098 décès à l'hôpital sont à déplorer (78 décès en 7 jours).
Le taux d'incidence régional (sur 7 jours glissants) a poursuivi sa hausse pour atteindre 293,1 cas pour 100.000 habitants au 27 mars (contre 220,6 une semaine plus tôt), avec une incidence toujours plus élevée dans la Nièvre (413,8), le Doubs (408) et l'Yonne (325,4).

Nouvelle-Aquitaine: le nombre de patients hospitalisés croît encore

La Nouvelle-Aquitaine a enregistré mardi une légère hausse du nombre de patients Covid pris en charge à l'hôpital mardi soir à 1.188 (+12 en 7 jours), dont 220 en réanimation (+17).
La région avait compté 9 hospitalisations de plus sur 7 jours la semaine dernière.
La Nouvelle-Aquitaine déplore depuis le début de l'épidémie 3.160 décès à l'hôpital (+74 en une semaine), tandis que 12.969 personnes au total sont retournées à domicile.
Le nombre de malades hospitalisés a notamment augmenté en Charente-Maritime (+15 à 100), en Haute-Vienne (+14 à 79), dans les Deux-Sèvres (+12 à 65), en Charente (+5 à 71), en Gironde (+4 à 419), dans le Lot-et-Garonne (+4 à 49), en Corrèze (+3 à 49) et dans les Pyrénées-Atlantiques (+1 à 104).
Sous la moyenne nationale, le taux d'incidence dans la région a poursuivi sa hausse à 197,2/100.000 habitants pour la période du 21 au 27 mars, contre à 160,4/100.000 du 14 au 20 mars.
Le taux d'incidence de Bordeaux métropole était de 263,2/100.000 habitants du 21 au 27 mars, contre 215,7/100.000 du 14 au 20 mars.
Dans un communiqué diffusé mardi, l'ARS Nouvelle-Aquitaine s'est inquiétée d'une "dégradation rapide des indicateurs régionaux". Présageant d’"un impact prochain sur le système de soins néo-aquitain" de la hausse du taux d'incidence, l'ARS a rappelé que la Nouvelle-Aquitaine est "la dernière région métropolitaine à se situer sous le seuil des 60% d’occupation des lits de réanimation par des patients Covid".

Centre-Val de Loire: le taux d'incidence dépasse les 300 cas pour 100.000 habitants

La région Centre-Val de Loire comptait mardi soir 1.063 patients Covid-19 hospitalisés (+38 en 7 jours), dont 161 en réanimation (+9).
La région déplore 2.220 patients Covid-19 décédés à l'hôpital depuis le début de l'épidémie (+57). Dans le même temps, 8.965 sont rentrés chez eux.
Les départements du versant Nord de la région restent ceux concentrant le plus d'hospitalisations: l'Eure-et-Loir (272, +26) et le Loiret (264, -12). Viennent ensuite l'Indre-et-Loire (201, +13), le Loir-et-Cher (159, +3), le Cher (96, +4) et l'Indre (71, +4).
Le taux d'incidence régional, en dessous de la moyenne nationale, était de 301,9/100.000 habitants du 21 au 27 mars, contre 244,9/100.000 habitants pour la période du 14 au 20 mars.

Pays de la Loire: nette augmentation des hospitalisations

En Pays de la Loire où le taux d'incidence monte à 263,3 cas/100.000 mardi (contre 199,8 cas la semaine précédente), les hospitalisations ont bien augmenté depuis le 23 mars avec 907 patients hospitalisés dont 133 en réanimation mardi (+74 et +31 en 7 jours).
Il est recensé 9.856 retours à domicile et 2.259 décès survenus à l'hôpital depuis mars (+62 en 7 jours).
Les hospitalisations ont augmenté en Loire-Atlantique qui redevient le département le plus touché (306, +23), suivi du Maine-et-Loire (236, +2). La Sarthe a un peu baissé (185, -2) mais une hausse est notée dans la Mayenne (66, +15) et plus encore en Vendée (114, +36).

Bretagne: incidence et hospitalisations toujours en hausse

En Bretagne, le taux d'incidence a repris près de 30 points à 190,2 cas/100.000 mardi contre une incidence de 162,9 cas/100.000 il y a une semaine. Le taux de positivité est à 5,6%.
La Bretagne comptait mardi 742 hospitalisations en hausse (+64 en une semaine) dont 108 patients en réanimation (+21).
Le nombre de retours à domicile s'élève à 5.662 et le nombre de décès atteint 1.314 depuis début mars (+36 en 7 jours).
L'Ille-et-Vilaine reste le département comptant le plus de patients hospitalisés mais reste stable (367, +21) puis le Morbihan à 161 (+12), les Côtes-d'Armor à 115 (+16) et le Finistère à 99 (+5).
L'ARS recensait lundi dans un communiqué 114 clusters en cours d'investigation dont 14 en établissements de santé et 11 en Ehpad, mais 26 en milieu professionnel.

Corse: le nombre de patients Covid hospitalisés en nette augmentation

En Corse, il y avait mardi 136 patients Covid hospitalisés (+20 depuis mardi 23 mars), dont 13 en réanimation (stable). L'île déplore 168 décès à l'hôpital depuis le début de l'épidémie, tandis que 703 patients sont retournés à domicile.
Le taux d’incidence a atteint 150,9 cas pour 100.000 habitant (au 24 mars sur 7 jours glissants), contre 136,1 une semaine auparavant.

Outre-mer: taux d'incidence et hospitalisations en baisse à Mayotte

L'île de La Réunion comptabilisait mardi 171 hospitalisations en raison du Covid (+17en une semaine), dont 59 patients en réanimation (+4).
Depuis le début de l’épidémie, l'île déplore 124 décès liés à cette maladie à l’hôpital (+13 décès en 7 jours), tandis que 1.142 patients sont revenus à domicile.
Le taux d'incidence est de 129,2 pour la période du 21 au 24 mars, contre 115,9 cas pour 100.000 habitants la semaine précédente.
À Mayotte, 36 patients Covid étaient hospitalisés mardi (-29 en 7 jours), dont 15 patients en réanimation (-1 en 7 jours).
Le bilan de l’épidémie s’élevait à 120 décès (5 décès supplémentaires en 7 jours), tandis que 1.188 patients étaient revenus à domicile.
Le taux d’incidence a poursuivi sa baisse sur la période du 21 au 27 mars, pour s’établir à 65,8 cas pour 100.000 habitants contre 110,6 la semaine précédente.
En Guadeloupe (incluant Saint-Martin et Saint-Barthélemy), il était recensé mardi 66 hospitalisations en raison du Covid (+13 en une semaine) dont 15 patients en réanimation (+1). Il y a eu 197 décès (+7) depuis le début de la crise et 904 retours à domicile.
Le taux d’incidence a diminué, il était de 91 pour 100.000 habitants du 21 au 27 mars, contre 102,4 du 14 au 20 mars, d'après SPF.
La Martinique enregistrait mardi 61 patients Covid hospitalisés (+24 en une semaine), dont 19 patients en réanimation (+9). Elle totalise 51 décès à l’hôpital depuis le début de l’épidémie et 443 retours de patients à domicile.
La situation épidémiologique "continue à se dégrader", résume l’ARS dans son point de situation de mardi. Le taux d’incidence a atteint 165 cas pour 100.000 habitants au 24 mars sur 7 jours glissants.
La Guyane comptait mardi 18 patients Covid hospitalisés (+2 en une semaine) dont 6 en réanimation (-2). Il y a eu 88 décès à l'hôpital (+3 en une semaine) et 2.261 retours à domicile depuis le début de la crise. Le taux d’incidence a augmenté, il était de 56,1 pour 100.000 habitants du 21 au 27 mars, contre 34,7 du 14 au 20 mars, d'après SPF.
syl-san-gl-jyp-bd-sl-mlb/nc/APMnews

[SYL8QQTMMP]

Testez APM NEWS et profitez de l'intégralité de nos dépêches

30 à 50 dépêches par jour sur les sujets du domaine de la santé

50 000 utilisateurs en France

20 journalistes experts en France et 3 bureaux en Europe

A lire aussi

En direct

Voir tous les articles en direct

Les + lus

Voir tous les top articles