dépêche

 - 

Covid-19: le point région par région à l'hôpital

PARIS, 7 avril 2021 (APMnews) - La progression du nombre de patients hospitalisés pour des formes graves ou sévères du Covid-19 s'est encore accélérée au cours des 7 derniers jours, notamment en Ile-de-France, Auvergne-Rhône-Alpes et dans le Grand Est, selon les données publiées par le gouvernement et Santé publique France (SPF).
La France comptait mardi soir 30.639 patients hospitalisés pour Covid-19, soit 2.129 patients supplémentaires en 7 jours (cf dépêche du 31/03/2021 à 13:06).
Le nombre de patients pris en charge en réanimation (soins critiques et intensifs, et surveillance continue) a également connu une hausse sur la même période et atteint les 5.626 mardi (554 patients supplémentaires en 7 jours).
Le bilan de l'épidémie de Covid-19 s'élevait à 97.273 décès mardi (+1.936 décès en 7 jours) dont 71.180 décès à l'hôpital (+1.887), tandis que 301.299 patients sont rentrés à domicile depuis le début de l'épidémie.
Le taux d'incidence national est également en hausse et atteint 402,5 cas pour 100.000 habitants pour la période du 28 mars au 3 avril, contre 377,3/100.000 du 21 au 27 mars.

Ile-de-France: la pression hospitalière maintenue à un niveau très élevé

L'Ile-de-France comptait mardi 7.850 patients Covid hospitalisés, soit 525 de plus que mardi 30 mars. Parmi eux, 1.660 étaient en réanimation (+135 en une semaine, après +165 la semaine précédente).
La pression hospitalière s’est donc maintenue avec, du 30 mars au 6 avril, plus de 135 nouveaux patients Covid en moyenne entrés chaque jour en soins critiques (plus de 140 lors de la semaine précédente).
Dans la région, le département de Paris enregistrait toujours mardi le plus grand nombre de patients Covid hospitalisés (1.615), suivi des Hauts-de-Seine (1.202), de la Seine-Saint-Denis (1.092), du Val-de-Marne (986), de l'Essonne (882), du Val-d'Oise (789), de la Seine-et-Marne (691) et des Yvelines (593).
Le taux d'incidence en Ile-de-France a progressé, moins fortement que la semaine précédente, à 660,5 cas pour 100.000 habitants (au 3 avril sur 7 jours glissants, soit +16,4 points, après +92,2 points une semaine auparavant). Il a atteint 829,5 dans le Val-d’Oise, 794,9 en Seine-Saint-Denis, 705,6 en Seine-et-Marne et 720,5 dans le Val-de-Marne. Il était de 610,2 à Paris.
Le nombre de décès à l'hôpital s'élève à 17.169 en Ile-de-France, tandis qu'il y a eu 77.511 retours à domicile.

Auvergne-Rhône-Alpes: nouvelle hausse

En Auvergne-Rhône-Alpes, le nombre de patients Covid+ hospitalisés a de nouveau nettement augmenté sur une semaine puisqu'il atteignait mardi soir 3.745 contre 3.337 une semaine plus tôt (+408). Le nombre de patients en réanimation a aussi grimpé en flèche, s'élevant mardi à 630 (+120 sur une semaine).
Le nombre de décès à l'hôpital augmente toujours et atteint 10.131 (+218), depuis le début de la crise, tandis que le nombre de retours à domicile progresse aussi, atteignant 41.763.
Tous les départements sont en hausse.
Le département du Rhône connaît toujours une envolée des hospitalisations, à 1.128 (+163 sur une semaine), de même que ceux de l'Isère à 721 (+42), de la Loire à 533 (+72) et de la Haute-Savoie à 275 (+3). Suivent ensuite le Puy-de-Dôme à 245 patients Covid+ hospitalisés (+35), la Drôme avec 220 (+4), l'Ain à 171 (+20), la Savoie à 155 (+19), l'Ardèche à 107 (+12), l'Allier à 83 (+28), la Haute-Loire à 76 (+3) et le Cantal à 31 (+6).
Le taux d'incidence régional reste en progression et atteignait au 3 avril, sur 7 jours glissants, 399,1/100.000 habitants. Il demeure cependant inférieur au taux moyen national (402,5). Il est très élevé dans le Rhône (546,7), dans la Loire (455,3), en Isère (398,7), en Savoie (362,5), en Haute-Loire (350,8) et en Haute-Savoie (339,6).

Hauts-de-France: léger ralentissement de la hausse des hospitalisations, le taux d'incidence régional baisse un peu

La région Hauts-de-France comptait mardi soir 3.637 patients Covid-19 hospitalisés, soit 151 de plus que la semaine précédente. Parmi eux, 684 patients en réanimation (+30).
La hausse du nombre de patients hospitalisés se poursuit donc, mais semble ralentir (respectivement +215 et +56 entre les 2 semaines précédentes).
Au total, la région déplore 7.474 morts du Covid-19 à l'hôpital depuis le début de la crise sanitaire (+233) et compte 29.025 retours à domicile.
Le département du Nord a passé la barre des 1.500 patients hospitalisés, avec 1.507 patients (+88). Suivent le Pas-de-Calais (889, +15), l'Oise (549, +37), la Somme (369, -10) et l'Aisne (323, +21).
Au 3 avril, le taux d'incidence régional était de 497,4 cas pour 100.000 habitants, contre 521,7/100.000 au 27 mars.
C'est dans l'Oise qu'il est le plus élevé (599,3/100.000, +23 points, et jusqu'à 908/100.000 dans l'agglomération de Creil), et dans l'Aisne qu'il est le plus faible (463,8/100.000, +10 points).

Paca: près de 150 patients supplémentaires en une semaine

En Provence-Alpes-Côte d'Azur (Paca), il y avait mardi 3.311 hospitalisations pour Covid soit une hausse de 146 patients en 7 jours, dont 558 en réanimation (+31). Il y a eu 6.865 décès à l'hôpital depuis le début de la crise (+216) et 32.556 retours à domicile.
Le département des Alpes-Maritimes, particulièrement touché depuis plusieurs semaines, a enregistré pour la première fois une baisse avec 723 personnes hospitalisées mardi (-10 en une semaine) dont 122 en réanimation (-5).
Le département des Bouches-du-Rhône a accusé une très forte hausse avec 1.450 personnes Covid hospitalisées (+106 en une semaine), suivi du Var (564), du Vaucluse (297), des Alpes-de-Haute-Provence (149) et des Hautes-Alpes (128).
Le taux d'incidence a continué d'augmenter, il était de 494,7 pour 100.000 habitants du 28 mars au 3 avril, contre 461,2 du 21 au 27 mars. Le plus fort taux d'incidence est enregistré dans les Bouches-du-Rhône où il a augmenté fortement à 573,5/100.000 du 28 mars au 3 avril, contre contre 474,2 habitants.
L'agence régionale de santé (ARS) Provence-Alpes-Côte d'Azur (Paca) a annoncé la semaine dernière le déclenchement du 5e et dernier palier "renforcé" du plan de gestion de crise pour atteindre prochainement 850 lits ouverts de réanimation (cf dépêche du 30/03/2021 à 17:28).

Grand Est: une nette poussée sur les hospitalisations

Dans le Grand Est, 2.722 patients étaient hospitalisés en raison du Covid-19 mardi (+214 patients en 7 jours), dont 483 patients en réanimation (+37 patients en 7 jours).
Les départements d'Alsace et de Lorraine concentrent toujours le plus grand nombre de patients hospitalisés, avec en premier lieu la Moselle (627 patients, +8), le Bas-Rhin (480 patients, +32) et la Meurthe-et-Moselle (434 patients, +32).
Le bilan de l'épidémie s'élevait mardi à 9.015 décès à l'hôpital (+186 décès en 7 jours), tandis que 31.573 patients étaient revenus à domicile.
Le taux d’incidence régional était de 317,7 cas pour 100.000 habitants pour la période du 28 mars au 3 avril, contre 298,3/100.000 la semaine précédente, avec une incidence particulièrement forte et en progression dans l’Aube (552,4).
Le taux d'incidence a connu une nouvelle hausse sur la période dans certaines métropoles de la région, comme à Reims (452,2 contre 381,1 une semaine plus tôt) ou Nancy (363,6 contre 329 7 jours plus tôt).

Occitanie: la forte hausse des hospitalisations se poursuit avec près de 200 patients supplémentaires

En Occitanie, il y avait mardi 1.841 patients Covid hospitalisés (+195 en une semaine) dont 395 en réanimation (+26). Il y a eu 3.692 décès (+120 en une semaine) et 16.737 retours à domicile.
Le département le plus touché est toujours la Haute-Garonne avec 413 hospitalisations Covid (en forte hausse, +80 en une semaine). Viennent ensuite l'Hérault (382 hospitalisations, +57), le Gard (260), les Pyrénées-Orientales (158), l'Aude (139), le Tarn (133), l'Aveyron (84), le Tarn-et-Garonne (64), les Hautes-Pyrénées (57), l'Ariège (52), le Gers (37), le Lot (31) et la Lozère (31).
Le taux d'incidence dans la région a continué d'augmenter à 318,1 pour 100.000 habitants du 28 mars au 3 avril, contre 278,2 du 21 au 27 mars, d'après SPF. Le plus fort taux est toujours enregistré dans le Gard où il a atteint 423,9/100.000 du 28 mars au 3 avril, contre 404,3 du 21 au 27 mars.

Normandie: la barre des 1.500 patients hospitalisés franchie

La Normandie comptait mardi soir 1.583 patients hospitalisés, soit 148 de plus en 7 jours. Parmi eux, 214 sont en réanimation (+27).
Au total, 2.697 patients Covid-19 régionaux sont morts à l'hôpital (+90), et 10.474 sont rentrés chez eux.
La Seine-Maritime concentre plus de la moitié des patients hospitalisés et la plus forte augmentation (774, +65), devant l'Eure (275, +50), le Calvados (225, +22), la Manche (175, +7) et l'Orne (134, +4).
Au 3 mars, le taux d'incidence régional était de 350,6/100.000 habitants, contre 345,1/100.000 7 jours plus tôt. Il atteignait 414,7/100.000 dans l'Eure.

Bourgogne-Franche-Comté: incidence très élevée dans le Doubs

En Bourgogne-Franche-Comté, 1.360 patients étaient hospitalisés pour Covid mardi (+140 patients en 7 jours), dont 181 patients en réanimation (+27 patients en 7 jours).
Les départements enregistrant les nombres les plus élevés d’hospitalisations sont la Saône-et-Loire (303 patients, +41), la Côte-d’Or (266, +51) et l'Yonne (228, +36).
Depuis le début de l’épidémie, 16.089 patients sont revenus à domicile, tandis que 4.186 décès à l'hôpital sont à déplorer (88 décès en 7 jours).
Le taux d'incidence régional (sur 7 jours glissants) a poursuivi sa hausse pour atteindre 338,7 cas pour 100.000 habitants 3 avril (contre 293,1 une semaine plus tôt), avec une incidence toujours plus élevée dans le Doubs (493,7), la Nièvre (401,3) et le Jura (375).

Nouvelle-Aquitaine: accélération des hospitalisations

Avec 1.258 patients Covid-19 hospitalisés mardi soir, la Nouvelle-Aquitaine enregistre une hausse de +70 patients en 7 jours (contre +12 la semaine précédente). Parmi eux, 255 sont en réanimation (+35, contre +17 la semaine précédente).
La région comptabilise 3.213 décès à l'hôpital (+53) et 13.284 retours à domicile.
Plus d'un tiers des patients hospitalisés le sont en Gironde (447, +28). Viennent ensuite la Dordogne (146, +30) et la Charente-Maritime (105, +5).
Le taux d'incidence régional reste relativement faible en comparaison à la moyenne nationale, avec 225,5 cas pour 100.000 habitants au 3 mars. Il était de 198,9/100.000 au 27 mars. Il atteint 314,6/100.000 en Dordogne, et 300,1/100.000 dans la métropole de Bordeaux

Centre-Val de Loire: les départements limitrophes de l'Île-de-France restent les plus touchés

En région Centre-Val de Loire, 1.113 patients Covid-19 étaient hospitalisés mardi soir, soit 50 de plus en 7 jours. Parmi eux, 187 sont en réanimation (+26).
Le nombre de patients Covid-19 morts à l'hôpital atteint 2.279 (+59), alors que 9.299 sont rentrés chez eux.
Avec respectivement 310 (+46) et 278 (+6) patients, le Loiret et l'Eure-et-Loir restent les départements où le plus grand nombre de patients sont pris en charge, devant l'Indre-et-Loire (228, +27), le Loir-et-Cher (126, -33), le Cher (91, =) et l'Indre (80, +9).
L'incidence régionale atteint un taux de 335,5/100.000 habitants au 3 avril, contre 304,3/100.000 au 27 mars. C'est en Eure-et-Loir qu'il est le plus élevé (376,3/100.000) et dans l'Indre qu'il est le plus faible (201,3/100.000).

Pays de la Loire: nouvelle hausse du taux d'incidence

Le taux d'incidence poursuit sa progression dans les Pays de la Loire pour s'établir à 304,6 cas/100.000 au 3 avril (contre 263,3 cas la semaine précédente), tandis que les hospitalisations Covid ont également augmenté depuis le 29 mars avec 915 patients hospitalisés dont 134 en réanimation mardi (+8 et +1 en 7 jours).
Il est recensé 10.227 retours à domicile et 2.323 décès survenus à l'hôpital depuis mars (+64 en 7 jours).
Malgré une légère diminution des hospitalisations, la Loire-Atlantique demeure le département le plus touché (291, +15), suivi du Maine-et-Loire (253, +17).

Bretagne: le nombre d'hospitalisations toujours en hausse

En Bretagne, le taux d'incidence a atteint 206,7 cas pour 100.000 habitants au 3 avril sur 7 jours glissants, contre 190,2 cas une semaine auparavant.
La région comptait mardi 809 hospitalisations (+67 en une semaine), dont 119 patients en réanimation (+11).
L'Ille-et-Vilaine reste le département comptant le plus de patients hospitalisés (371, quasiment stable sur une semaine, avec +4 patients). Suivent le Morbihan, à 200 (+39), les Côtes-d'Armor à 139 (+24) et le Finistère à 99 (stable).
Le nombre de retours à domicile s'élève à 5.891 et le nombre de décès à l’hôpital a atteint 1.360 depuis début mars.

Corse: toujours une centaine de patients Covid hospitalisés

En Corse, il y avait mardi 96 patients Covid hospitalisés (-40 depuis mardi 30 mars), dont 16 en réanimation (+3). L'île déplore 171 décès à l'hôpital depuis le début de l'épidémie, tandis que 771 patients sont retournés à domicile.
Le taux d’incidence a atteint 154,9 cas pour 100.000 habitants.
L’ARS Corse a annoncé vendredi le déclenchement du "plan blanc régional" face à la dégradation de la situation épidémiologique et à l’intensification de son impact sur le système hospitalier.

Outre-mer: niveau élevé des hospitalisations à La Réunion

L'île de La Réunion comptabilisait mardi 174 hospitalisations en raison du Covid (+4 en une semaine), dont 55 patients en réanimation (-4).
Depuis le début de l’épidémie, l'île déplore 132 décès liés à cette maladie à l’hôpital (+6 décès en 7 jours), tandis que 1.211 patients sont revenus à domicile.
Le taux d'incidence est de 116,2 pour la période du 28 mars au 3 avril, contre 129,2 cas pour 100.000 habitants la semaine précédente.
La Martinique enregistrait mardi 104 patients Covid hospitalisés (+43 en une semaine), dont 23 patients en réanimation (+7). Le système hospitalier est de nouveau en très forte tension, ce qui a entraîné une fermeture de 50% des blocs opératoires au CHU, selon un point presse donné mardi par l’établissement et l’ARS.
L’île, où le taux d’incidence a atteint 201,3 cas pour 100.000 habitants, totalise 57 décès à l’hôpital depuis le début de l’épidémie et 467 retours de patients à domicile.
À Mayotte, 22 patients Covid étaient hospitalisés mardi (-14 en 7 jours), dont 8 patients en réanimation (-7 en 7 jours).
Le bilan de l’épidémie s’élevait à 124 décès (4 décès supplémentaires en 7 jours), tandis que 1.209 patients étaient revenus à domicile.
Le taux d’incidence a légèrement diminué sur la période du 28 mars au 3 avril , pour s’établir à 62,3 cas pour 100.000 habitants (contre 65,8 la semaine précédente).
En Guadeloupe (incluant Saint-Martin et Saint-Barthélemy), il était recensé mardi 79 hospitalisations en raison du Covid (+13 en une semaine) dont 16 patients en réanimation (+1). Il y a eu 202 décès (+5) depuis le début de la crise et 942 retours à domicile.
Le taux d’incidence a augmenté, il était de 108,5 pour 100.000 habitants du 28 mars au 3 avril, contre 91 du 21 au 27 mars, d'après SPF.
La Guyane comptait mardi 20 patients Covid hospitalisés (+2 en une semaine) dont 8 en réanimation (-2). Il y a eu 90 décès à l'hôpital (+2 en une semaine) et 2.270 retours à domicile depuis le début de la crise. Le taux d’incidence a continué d'augmenter, il était de 81,9 pour 100.000 habitants du 21 au 27 mars, contre 56,1 du 21 au 27 mars, d'après SPF.
gl-san-syl-mlb-bd/ab/APMnews

[GL8QR6JUB]

Testez APM NEWS et profitez de l'intégralité de nos dépêches

30 à 50 dépêches par jour sur les sujets du domaine de la santé

50 000 utilisateurs en France

20 journalistes experts en France et 3 bureaux en Europe

A lire aussi