dépêche

 - 

Covid-19: le point région par région à l'hôpital

PARIS, 28 avril 2021 (APMnews) - Le nombre de patients hospitalisés pour Covid en France a sensiblement diminué en une semaine, avec toutefois des chiffres encore à la hausse dans certaines régions, notamment dans l'Ouest et en outre-mer, tandis que le nombre de patients en réanimation affiche une très légère baisse, pour la première fois depuis mi-février, selon les données publiées par le gouvernement et Santé publique France (SPF).
La France comptait mardi soir 30.281 patients hospitalisés pour Covid, soit 805 de moins par rapport à mardi 20 avril (cf dépêche du 21/04/2021 à 11:50). La diminution s'est accentuée sur une semaine (-140 lors des 7 jours précédents). Plus de 1.700 nouvelles admissions ont néanmoins été enregistrées en moyenne toutes les 24 heures.
Le nombre de patients pris en charge en "réanimation" pour Covid (qui correspond aux soins critiques: réanimation, soins intensifs et surveillance continue) affiche une très légère baisse en une semaine, pour atteindre 5.943 patients (-41, après une hausse ralentie lors des 7 jours précédents). Plus de 400 nouveaux patients en moyenne sont entrés tous les jours en soins critiques.
Le bilan officiel de l'épidémie de Covid-19 s'élevait à 103.603 décès mardi (+2.006 décès en 7 jours), dont 77.370 à l'hôpital (+1.986), tandis que 334.577 patients sont revenus à domicile depuis le début de l'épidémie.
Le taux d'incidence national était de 302,4 cas pour 100.000 habitants pour la période du 18 au 24 avril, contre 337,1 pour la période du 11 au 17 avril.

Ile-de-France: un haut plateau en réanimation

L'Ile-de-France comptait mardi 7.882 patients hospitalisés pour Covid, soit -249 patients en une semaine, une diminution qui intervient après un infléchissement de la hausse lors des 7 jours précédents (+9). Parmi ces patients, 1.789 étaient en réanimation (-12, après une légère hausse la semaine précédente).
Ce chiffre confirme la tendance à un très haut plateau observée par l'agence régionale de santé (ARS) (cf dépêche du 27/04/2021 à 16:30), le nombre de patients en soins critiques approchant les 1.800 (pour une capacité initiale en réanimation de 1.130 lits) depuis la mi-avril.
Dans la région, le département de Paris enregistrait toujours mardi le plus grand nombre de patients Covid hospitalisés (1.803), suivi des Hauts-de-Seine (1.236), de la Seine-Saint-Denis (1.109), du Val-de-Marne (917), de l'Essonne (869), du Val-d'Oise (702), de la Seine-et-Marne (636) et des Yvelines (610).
Le taux d'incidence en Ile-de-France a continué à diminuer en une semaine, à 460,5 cas pour 100.000 habitants (au 24 avril sur 7 jours glissants, soit -72,8 points par rapport à la semaine précédente). Il est ramené à 549,8 cas en Seine-Saint-Denis, 519,3 dans le Val-d’Oise, 517,9 dans le Val-de-Marne et 450,1 en Seine-et-Marne. Il était de 441,3 à Paris.
Le nombre de décès à l'hôpital s'élève à 18.751 en Ile-de-France, tandis qu'il y a eu 86.475 retours à domicile.

Auvergne-Rhône-Alpes: une tendance à la baisse

En Auvergne-Rhône-Alpes, le nombre de patients Covid+ hospitalisés a diminué sur 7 jours pour s'établir à 3.622 le 27 avril, contre 3.909 une semaine plus tôt. Le nombre de patients en réanimation a aussi baissé, s'élevant mardi à 662 (-36 sur une semaine).
Malgré la baisse générale des hospitalisations, les hôpitaux restent très mobilisés (cf dépêche du 27/04/2021 à 18:35) et certains départements connaissent encore des hausses.
Le département du Rhône enregistre le plus grand nombre de patients Covid hospitalisés (1.050, -191). Il est suivi du département de la Loire avec 586 patients (-18), de l'Isère avec 564 patients (-22), du Puy-de-Dôme avec 270 patients (+3), de la Haute-Savoie avec 232 patients (-34), de la Drôme avec 209 patients (-28) et de l'Ain avec 205 patients (+13).
Suivent ensuite la Savoie avec 143 patients hospitalisés (-28), l'Ardèche à 115 (-3), l'Allier à 114 (+13), la Haute-Loire à 88 (+2) et le Cantal à 46 (+3).
Le taux d'incidence régional est en baisse et atteignait au 24 avril, sur 7 jours glissants, 297,7/100.000 habitants, contre 336,2 une semaine plus tôt. Il est même inférieur à la moyenne nationale. Il reste élevé dans le Rhône (365,2), dans la Loire (401,2) et en Haute-Loire (385,6).
Le nombre de décès à l'hôpital augmente toujours et atteint 10.876 depuis le début de la crise, tandis que le nombre de retours à domicile progresse aussi, atteignant 45.883.

Hauts-de-France: baisse des hospitalisations dans 4 départements sur 5

Les Hauts-de-France comptaient mardi soir 3.472 patients hospitalisés, soit 129 de moins en 7 jours. La semaine précédente, une baisse inédite depuis janvier de 86 patients avait été enregistrée, rappelle-t-on.
La baisse s'observe désormais aussi en réanimation, avec 689 patients (-19).
Au total, 8.289 patients Covid-19 des hôpitaux de la région sont décédés depuis le début de l'épidémie (+265), alors que 32.659 sont rentrés chez eux.
Le Nord comptait mardi 1.444 patients Covid hospitalisés (-40), le Pas-de-Calais 769 (-31), l'Oise 583 (-26), la Somme 377 (+1) et l'Aisne 299 (-33). La baisse est donc désormais quasi généralisée sur toute la région.
A l'issue de la semaine du 18 au 24 avril, le taux d'incidence régional était de 359,8/100.000 habitants, contre 404,9/100.000 habitants du 11 au 17 avril.
A l'échelle départementale, il oscille entre 312,4/100.000 dans la Somme et 442,5/100.000 dans l'Oise, où il atteint jusqu'à 612/100.000 dans l'agglomération de Creil.
Mardi soir, la Fédération hospitalière de France (FHF) Hauts-de-France appelait à contenir la pression sur les hôpitaux (cf dépêche du 28/04/2021 à 10:43).

Paca: le recul des hospitalisations se confirme, sauf dans les Bouches-du-Rhône

En Provence-Alpes-Côte d'Azur (Paca), il y avait mardi 3.077 hospitalisations pour Covid soit une baisse de 142 patients en 7 jours, dont 543 en réanimation (-21). Il y a eu 7.423 décès à l'hôpital depuis le début de la crise (+192) et 36.064 retours à domicile.
Le département des Bouches-du-Rhône est le plus impacté avec 1.555 personnes Covid hospitalisées mardi, soit 30 supplémentaires en une semaine, dont 330 en réanimation (-17).
Dans les Alpes-Maritimes, département particulièrement touché il y a quelques semaines, il y avait mardi 515 personnes hospitalisées (-66 en une semaine) dont 70 en réanimation (-9). Viennent ensuite le Var (488), le Vaucluse (278), les Alpes-de-Haute-Provence (132) et les Hautes-Alpes (109).
Le taux d'incidence a diminué, il était de 343,7 pour 100.000 habitants du 18 au 24 avril, contre 381,2 du 11 au 17 avril, d'après SPF. Le plus fort taux d'incidence est toujours enregistré dans les Bouches-du-Rhône, en diminution toutefois à 477,6 du 18 au 24 avril, contre 506,8 du 11 au 17 avril.

Grand Est: la pression sur les hôpitaux décroît doucement

Dans le Grand Est, 2.558 patients étaient hospitalisés en raison du Covid-19 mardi (-104 patients en 7 jours), dont 486 en réanimation (-13 patients en 7 jours).
Les départements d'Alsace et de Lorraine concentrent toujours le plus grand nombre de patients hospitalisés, avec en premier lieu la Moselle (524 patients, -24), le Bas-Rhin (491 patients, -21) et la Meurthe-et-Moselle (370 patients, -27).
Le bilan de l'épidémie s'élevait mardi à 9.596 décès à l'hôpital (+181 décès en 7 jours), tandis que 34.283 patients étaient revenus à domicile.
Le taux d’incidence régional était de 255,9 cas pour 100.000 habitants pour la période du 18 au 24 avril, contre 288,1/100.000 la semaine précédente.
L’incidence reste cependant plus élevée dans l’ouest de la région et notamment dans la Haute-Marne (379,9), la Marne (304,9), les Ardennes (308,8) et l'Aube (300,7).
Le taux d'incidence reste également plus élevé sur la période dans deux métropoles de la région: Reims (332,5 contre 440,1 une semaine plus tôt) et Strasbourg (330,4 contre 342,6 une semaine plus tôt).

Occitanie: encore une légère hausse des hospitalisations

En Occitanie, il y avait mardi 1.859 patients Covid hospitalisés (+8 en une semaine) dont 396 en réanimation (-4). Il y a eu 4.118 décès (+130 en une semaine) et 18.749 retours à domicile.
Le département le plus touché est toujours l'Hérault avec 401 hospitalisations Covid (-25 en une semaine). Viennent ensuite la Haute-Garonne (354 hospitalisations, +17 en une semaine), le Gard (277), les Pyrénées-Orientales (164), l'Aude (152), le Tarn (137), l'Aveyron (115), le Tarn-et-Garonne (81), les Hautes-Pyrénées (43), l'Ariège (45), le Gers (34), le Lot (31) et la Lozère (25).
Le taux d'incidence dans la région a continué de baisser, il était de 240,7 pour 100.000 habitants du 18 au 24 avril, contre 257,7 du 11 au 17 avril, d'après SPF. Le plus fort taux est toujours enregistré dans le Gard, à 361/100.000 du 18 au 24 avril, contre 379,4 du 11 au 17 avril.

Normandie: baisse des hospitalisations

En Normandie, le taux d'incidence a diminué à 295,3 cas pour 100.000 mardi contre 311,5 une semaine plus tôt. Le taux de positivité est à 10%. La baisse est bien marquée dans l'Eure (297,2), la Seine-Maritime diminue un peu (à 340,2) et l'Orne a bien baissé (à 288,2).
Les hospitalisations ont diminué avec 1.481 personnes hospitalisées mardi (-62) et 236 patients en réanimation (+11). Mais la tension reste très forte.
La région enregistre 12.016 retours à domicile et déplore 3.011 décès à l'hôpital depuis le début de l'épidémie (+103 en 1 semaine).
Les hospitalisations ont baissé mais plus faiblement en Seine-Maritime (716, -24) et dans l'Eure (234, -7) et elles ont augmenté dans le Calvados (248, +8).
L'ARS recensait mardi 126 clusters en cours d'investigation dont 25 en Ehpad et 13 en établissements de santé (56 en milieu professionnel).

Bourgogne-Franche-Comté: légère baisse des hospitalisations

En Bourgogne-Franche-Comté, 1.364 patients étaient hospitalisés pour Covid mardi (-27 patients en 7 jours), dont 218 patients en réanimation (+9 patients sur les 7 derniers jours).
Les départements enregistrant les nombres les plus élevés d’hospitalisations demeurent la Saône-et-Loire (254 patients, -2), la Côte-d’Or (247, -6) et l'Yonne (239, -14).
"Pour prévenir la saturation de ces services, différentes actions sont mises en oeuvre, dont des transferts de patients au sein de la région et hors de la région", avait rapporté l’ARS dans son bilan hebdomadaire vendredi; "trois patients ont ainsi été transférés aujourd’hui d’hôpitaux de Saône-et-Loire et du Doubs, vers des établissements de Nouvelle-Aquitaine".
Depuis le début de l’épidémie, 17.503 patients sont revenus à domicile, tandis que 4.502 décès à l'hôpital sont à déplorer (87 décès en 7 jours).
Le taux d'incidence régional (sur 7 jours glissants) poursuit sa baisse pour s’établir à 275,2 cas pour 100.000 habitants au 17 avril (contre 290 une semaine plus tôt), avec une incidence plus élevée dans le Doubs (342,2) et l’Yonne (299,9).

Nouvelle-Aquitaine: reprise de la hausse des hospitalisations et des réanimations

La Nouvelle-Aquitaine comptait mardi soir 1.396 patients hospitalisés pour Covid-19, soit 49 de plus en 7 jours. Parmi eux, 287 patients en réanimation (+26).
La région comptabilise 3.483 patients Covid-19 décédés à l'hôpital (+78 en 7 jours) ainsi que 14.752 retours à domicile.
La Gironde concentre toujours plus d'un tiers des patients (446, +14) devant la Dordogne (129, -10) et la Charente-Maritime (118, =).
La région présente le taux d'incidence le plus faible de métropole (178,1/100.000 habitants au 24 avril, +22,8 points en 7 jours), mais il atteint 321,8/100.000 en Haute-Vienne et 258,5/100.000 dans les Deux-Sèvres. Il est de 207,8/100.000 à Bordeaux Métropole.

Centre-Val de Loire: le nombre d'hospitalisations diminue, mais celui des réanimations stagne

La région Centre-Val de Loire comptait mardi soir 1.108 patients hospitalisés, soit 32 de moins en une semaine. Parmi eux, 213 étaient en réanimation (+2).
Le total des patients Covid-19 morts dans les hôpitaux de la région atteint 2.470 (+71), alors que 10.555 sont rentrés chez eux.
Avec respectivement 330 (-22) et 227 (-26) patients hospitalisés, les départements du Loiret et d'Eure-et-Loir, dans le versant nord de la région, restent ceux concentrant le plus d'hospitalisations, devant l'Indre-et-Loire (221, -3).
Le Loir-et-Cher (150, +1), le Cher (108, +3) et l'Indre (72, +10) ont quant à eux enregistré une augmentation du nombre de patients pris en charge.
Le taux d'incidence régional était au 24 avril de 272,5/100.000 habitants, contre 302/100.000 sept jours plus tôt. Il atteint 299,9/100.000 dans le Loiret.
Il était de 333,7/100.000 à Tours et de 348/100.000 à Orléans.

Pays de la Loire: hausse des hospitalisations

En Pays de la Loire, où le taux d'incidence a diminué à 257,4 cas/100.000 mardi (contre 284,4 cas la semaine précédente), les hospitalisations ont réaugmenté depuis le 20 avril avec 978 patients hospitalisés dont 159 en réanimation mardi (+66 et +11 en 7 jours).
Il est recensé 11.395 retours à domicile et 2.493 décès survenus à l'hôpital depuis mars (+64 en 7 jours).
Les hospitalisations ont progressé en Loire-Atlantique (298, +4) qui reste le département le plus touché, et surtout en Sarthe (257, +38), suivi du Maine-et-Loire (205, -43). La Mayenne est stable (53, -2) mais la Vendée affiche une hausse (150, +21).

Bretagne: des hospitalisations en hausse

En Bretagne, le taux d'incidence est repassé sous le seuil de 200 à 180,2 cas/100.000 mardi contre une incidence de 201,9 cas/100.000 il y a une semaine. Le taux de positivité est à 7,6%.
La Bretagne comptait mardi 838 hospitalisations, en hausse (+20 en une semaine), dont 118 patients en réanimation (-13).
Le nombre de retours à domicile s'élève à 6.732 et le nombre de décès atteint 1.487 depuis début mars (+48 en 7 jours).
L'Ille-et-Vilaine reste le département comptant le plus de patients hospitalisés avec une hausse (405, +34) puis le Morbihan à 216 (+8), les Côtes-d'Armor à 118 (-19) et le Finistère à 99 (-3).
L'ARS recensait lundi dans un communiqué 114 clusters en cours d'investigation dont 16 en établissements de santé, 19 en Ehpad, et 25 en milieu professionnel.

Corse: très légère baisse du nombre de patients hospitalisés

En Corse, il y avait mardi 87 patients hospitalisés pour Covid (-5 depuis mardi 20 avril), dont 14 en réanimation (-2). L'île déplore 190 décès à l'hôpital depuis le début de l'épidémie, tandis que 849 patients sont retournés à domicile.
Le taux d’incidence a diminué en une semaine, de 165,7 cas à 137,5 cas pour 100.000 habitants.

Outre-mer: la forte hausse des hospitalisations se poursuit en Guadeloupe et Guyane

En Guadeloupe (incluant Saint-Martin et Saint-Barthélemy), il était recensé mardi 176 hospitalisations en raison du Covid (+53 en une semaine) dont 33 patients en réanimation (+11). Il y a eu 230 décès (+7) depuis le début de la crise et 1.039 retours à domicile.
Le taux d’incidence a légèrement augmenté, il était de 222,6 pour 100.000 habitants du 18 au 24 avril, contre 217,8 du 11 au 17 avril, d'après SPF.
L'île de La Réunion comptabilisait mardi 156 hospitalisations en raison du Covid (+5 en une semaine), dont 42 patients en réanimation (+2 patients en 7 jours).
Depuis le début de l’épidémie, l'île déplore 156 décès liés à cette maladie à l’hôpital (+4 décès en 7 jours), tandis que 1.417 patients sont revenus à domicile.
Le taux d'incidence est de 126,1 pour la période du 18 au 24 avril, contre 108,1 cas pour 100.000 habitants la semaine précédente.
À Mayotte, 21 patients Covid étaient hospitalisés mardi (+5 en 7 jours), dont 6 patients en réanimation (stable depuis 14 jours).
Le bilan de l’épidémie s’élevait à 125 décès (1 décès en 7 jours), tandis que 1.228 patients étaient revenus à domicile.
Le taux d’incidence continue de diminuer sur la période du 18 au 24 avril, pour s’établir à 52,5 cas pour 100.000 habitants (contre 51,9 la semaine précédente).
La Martinique enregistrait mardi 123 patients Covid hospitalisés (+2 en une semaine), dont 33 patients en réanimation (+2). L’île, où le taux d’incidence a baissé pour atteindre 179,8 cas pour 100.000 habitants (204,6 la semaine précédente), totalise 75 décès à l’hôpital depuis le début de l’épidémie et 641 retours de patients à domicile.
L'épidémie "régresse la semaine dernière, tout comme le nombre de nouvelles admissions à l’hôpital", a informé l'ARS mardi dans son point de situation hebdomadaire, relevant toutefois que "la tension hospitalière restait encore marquée cette semaine". Le variant anglais circule "toujours activement dans la population et des cas sporadiques de variants Brésil/Afrique du Sud ainsi que Nigéria/US ont été signalés", fait savoir l'ARS.
La Guyane comptait mardi 73 patients Covid hospitalisés (+19 en une semaine) dont 19 en réanimation (+5). Il y a eu 95 décès à l'hôpital (+3 en une semaine) et 2.337 retours à domicile depuis le début de la crise. Le taux d’incidence a continué d'augmenter, il était de 239,8 pour 100.000 habitants du 18 au 24 avril, contre 189,2 du 11 au 17 avril, d'après SPF.
mlb-san-sl-jyp-bd-syl-gl/san/ed/APMnews

[MLB5QS8O2R]

Testez APM NEWS et profitez de l'intégralité de nos dépêches

30 à 50 dépêches par jour sur les sujets du domaine de la santé

50 000 utilisateurs en France

20 journalistes experts en France et 3 bureaux en Europe

A lire aussi

En direct

Voir tous les articles en direct

Les + lus

Voir tous les top articles