dépêche

 - 

Covid-19: le point région par région à l'hôpital

PARIS, 26 mai 2021 (APMnews) - Le nombre de patients Covid hospitalisés en médecine et en soins critiques a continué de diminuer au cours des sept derniers jours au niveau national mais à un rythme moins soutenu que la semaine précédente, la tension hospitalière restant encore élevée notamment en Ile-de-France, Hauts-de-France et Auvergne-Rhône-Alpes, selon les données publiées mardi par le gouvernement et Santé publique France (SPF).
La France comptait mardi soir 19.430 patients hospitalisés pour Covid, soit 2.628 patients de moins par rapport au mardi 18 mai (cf dépêche du 19/05/2021 à 12:40).
Le nombre d'hospitalisations pour Covid a toutefois moins diminué sur ces 7 derniers jours que lors de la semaine précédente (-3.030 du 11 au 18 mai).
Il y avait mardi 3.447 patients en réanimation (qui correspond aux soins critiques: réanimation, soins intensifs et surveillance continue), soit 568 patients de moins en 7 jours. Cette baisse est toutefois moins importante sur ces 7 derniers jours que lors de la semaine précédente (-728 du 11 au 18 mai).
Le bilan officiel de l'épidémie de Covid-19 s'élevait à 108.879 décès mardi (+839 décès en 7 jours), dont 82.494 décès à l'hôpital (+802), tandis que 365.739 patients sont revenus à domicile depuis le début de l'épidémie.
Le taux d'incidence national a continué de baisser, à 124,1 cas pour 100.000 habitants pour la période du 16 au 22 mai, contre 148,9/100.000 habitants pour la période du 9 au 15 mai.

Ile-de-France: la baisse se poursuit mais ralentit

L'Ile-de-France comptait mardi soir 5.133 patients hospitalisés pour Covid-19, soit 670 de moins en 7 jours. La semaine précédente, la baisse était de 815 patients, rappelle-t-on.
Ils sont 1.043 en soins critiques, soit 194 de moins en une semaine (-222 la semaine précédente).
La région déplore 19.985 décès à l'hôpital liés au Covid-19, et compte 94.719 retours à domicile.
Paris comptait mardi soir 1.101 patients hospitalisés, devant la Seine-Saint-Denis (784), les Hauts-de-Seine (777), l'Essonne (646), le Val-de-Marne (578), le Val-d'Oise (455), les Yvelines (406) et la Seine-et-Marne (386).
Le taux d'incidence régional était de 172,3 pour 100.000 habitants au 22 mai, contre 203,7/100.000 au 15 mai. Il est de 202,6/100.000 en Seine-Saint-Denis, 193/100.000 dans le Val-d'Oise, 185,4/100.000 dans le Val-de-Marne, 171,4/100.000 en Essonne, 170,6/100.000 en Seine-et-Marne et 165/100.000 à Paris.

Hauts-de-France: la baisse se poursuit mais 2.500 patients restent hospitalisés

Les Hauts-de-France comptaient mardi soir 2.500 patients Covid-19 hospitalisés, soit 230 de moins en 7 jours, et parmi lesquels 453 sont en réanimation, soit 34 de moins sur la même période.
La région déplore à ce jour 8.967 décès parmi les patients hospitalisés (+116), alors que 35.982 sont rentrés chez eux.
Le Nord compte 1.030 patients (-73) devant le Pas-de-Calais (544, -69), l'Oise (442, -24), la Somme (288, -32) et l'Aisne (196, -32).
Au 22 mai, le taux d'incidence régional était de 166,2 pour 100.000 habitants (contre 180,3/100.000 au 15 mai), et reste donc le plus élevé de métropole après l'Ile-de-France.
Il atteint 187,9/100.000 dans l'Oise, et de 170,6/100.000 dans la métropole lilloise.

Auvergne-Rhône-Alpes: nouvelle baisse du nombre de patients hospitalisés

En Auvergne-Rhône-Alpes, le nombre de patients Covid+ hospitalisés a une nouvelle fois diminué, passant de 2.571 au 18 mai à 2.177 au 25 mai. Le nombre de patients en réanimation a aussi baissé, s'élevant mardi à 371 contre 438 une semaine plus tôt et 522 il y a deux semaines.
Le département du Rhône enregistre toujours le plus grand nombre de patients Covid hospitalisés (536 contre 684 le 18 mai). Il reste suivi par la Loire (380 contre 449 patients le 18 mai), l'Isère (372 contre 435), le Puy-de-Dôme (178 contre 221), l'Ain (139 contre 152), la Drôme (122 contre 140) et la Haute-Savoie avec 137 patients (stable).
Suivent l'Ardèche (95 patients hospitalisés), la Savoie (86), la Haute-Loire (64), l'Allier (48), et le Cantal (20).
Le taux d'incidence régional reste en baisse et atteignait au 22 mai, sur 7 jours glissants, 123,9/100.000 habitants, soit un taux légèrement inférieur au taux national. Il reste plus élevé que la moyenne dans la Loire (177,1) et le Rhône (154,2).
Le nombre de décès à l'hôpital augmente toujours et atteint 11.433 depuis le début de la crise, tandis que le nombre de retours à domicile atteint 49.480.

Paca: près de 220 hospitalisations en moins en une semaine

En Provence-Alpes-Côte d'Azur (Paca), il y avait mardi 1.824 hospitalisations pour Covid soit une baisse de 217 patients en 7 jours, dont 306 en réanimation (-43). Il y a eu 7.889 décès à l'hôpital depuis le début de la crise (+69) et 38.948 retours à domicile.
Le département des Bouches-du-Rhône est toujours le plus affecté avec 940 personnes Covid hospitalisées mardi, soit 65 de moins en une semaine, dont 195 réanimation (-21).
Dans les Alpes-Maritimes, département particulièrement touché en début d'année, il y avait mardi 296 personnes hospitalisées (-59 en une semaine) dont 34 en réanimation (-9). Viennent ensuite le Var (257), le Vaucluse (199), les Alpes-de-Haute-Provence (107) et les Hautes-Alpes (25).
Le taux d'incidence a continué de diminuer, il était de 80,8 pour 100.000 habitants du 16 au 22 mai, contre 107,6 du 9 au 15 mai, d'après SPF. Le plus fort taux d'incidence est désormais enregistré dans les Alpes-de-Haute-Provence à 114,4 pour 100.000 habitants du 16 au 22 mai.

Grand Est: le bilan de l’épidémie passe le cap des 10.000 décès

La région Grand Est comptait mardi soir 1.534 patients hospitalisés pour Covid-19 (-273 patients en 7 jours), dont 246 patients en réanimation (-74).
Les départements les plus touchés restent le Bas-Rhin (389 patients, -47), la Moselle (249 patients, -53), la Meurthe-et-Moselle (226 patients, -39), ainsi que la Marne (212 patients).
Le bilan de l'épidémie s'élevait mardi à 10.032 décès à l'hôpital (61 décès en 7 jours), tandis que 36.839 patients sont rentrés chez eux.
Le taux d’incidence régional est à la baisse sur la période du 16 au 22 mai pour s'établir à 102,3 cas pour 100.000 habitants, contre 127,9 cas/100.000 pour la semaine précédente.

Normandie: baisse des hospitalisations mais une incidence qui reste supérieure à 150

En Normandie, le taux d'incidence a diminué à 152,7 cas pour 100.000 mardi contre 169,8 une semaine avant, mais la Normandie fait partie des trois régions à avoir encore une incidence supérieure à 150. Le taux de positivité est à 4,1%. Le département ayant le taux d'incidence le plus élevé est l'Orne à 170,8 et le plus bas le Calvados à 129,1.
Les hospitalisations ont diminué avec 1.107 personnes hospitalisées mardi (-140) et 161 patients en réanimation (-16). La lente décrue se poursuit mais l'activité hospitalière reste élevée.
La région enregistre 13.439 retours à domicile et déplore 3.266 décès à l'hôpital depuis le début de l'épidémie (+47 en 1 semaine).
La Seine-Maritime a encore 550 patients hospitalisés, l'Eure 159 et le Calvados 189.
L'ARS recensait mardi 88 clusters en cours d'investigation dont 15 en Ehpad et 8 en établissements de santé (31 en milieu professionnel).

Occitanie: près de 200 hospitalisations de moins en une semaine

En Occitanie, il y avait mardi 1.053 patients Covid hospitalisés (-194 en une semaine) dont 205 en réanimation (-27). Il y a eu 4.460 décès (+43 en une semaine) et 20.665 retours à domicile.
Le département le plus touché est toujours l'Hérault avec 221 hospitalisations Covid (-40 en une semaine). Viennent ensuite la Haute-Garonne (201 hospitalisations, -21 en une semaine), le Gard (165), les Pyrénées-Orientales (114), l'Aude (92), le Tarn (77), l'Aveyron (70), le Tarn-et-Garonne (42), l'Ariège (33), les Hautes-Pyrénées (16), le Lot (13), la Lozère (6) et le Gers (3).
Le taux d'incidence dans la région a continué de baisser, il était de 87,8 pour 100.000 habitants du 16 au 22 mai, contre 99 du 9 au 15 mai, d'après SPF. Le plus fort taux est toujours enregistré en Lozère, en diminution toutefois à 102,2 pour 100.000 habitants du 16 au 22 mai,, contre 173 du 9 au 15 mai.

Nouvelle-Aquitaine: la région passe sous la barre des 1.000 hospitalisations

La Nouvelle-Aquitaine enregistrait mardi soir 948 patients Covid-19 hospitalisés, soit 161 de moins en 7 jours (contre 128 de moins la semaine précédente). Parmi eux, 167 étaient en réanimation (-34).
La région déplorait 3.736 décès à l'hôpital (+48) et comptait 16.266 retours à domicile.
La Gironde reste le département le plus concerné par les hospitalisations (350, -33) devant la Dordogne (109, -15) et la Haute-Vienne (95, -16).
Le taux d'incidence régional était de 77,2/100.000 habitants au 22 mai, restant inférieur à la moyenne nationale. Il était de 120,2/100.000 dans les Deux-Sèvres. A la même date, il atteignait 115,3/100.000 dans la métropole bordelaise.

Bourgogne-Franche-Comté: les hospitalisations et l’incidence poursuivent leur baisse

En Bourgogne-Franche-Comté, 786 patients étaient hospitalisés pour Covid mardi (-120 patients en 7 jours), dont 111 patients en réanimation (-27 patients sur les 7 derniers jours).
Les départements comptant le plus de patients Covid hospitalisés demeurent la Côte-d’Or (167 patients), l’Yonne (164 patients) et la Saône-et-Loire (126 patients).
La région déplore 4.735 décès parmi les patients Covid-19 y ayant été hospitalisés (41 décès en 7 jours), alors que 18.976 patients sont rentrés chez eux.
Le taux d'incidence régionale était de 112,8 cas pour 100.000 habitants pour la période du 16 au 22 mai, contre 134,6/100.000 la semaine précédente, avec une incidence notablement supérieure en Côte-d’Or (158,6).

Centre-Val de Loire: nouvelle forte baisse du nombre de prises en charge à l'hôpital

La région Centre-Val de Loire comptait mardi soir 718 patients Covid-19 hospitalisés (-128 en 7 jours), dont 111 en réanimation (-31). Le nombre d'hospitalisés pour Covid-19 avait reculé de 85 en 7 jours, une semaine plus tôt.
Le nombre de décès à l'hôpital atteignait 2.707 (+42), pour 11.735 retours à domicile.
Le Loiret dénombrait 204 patients hospitalisés (-52) devant l'Indre-et-Loire (151, -22), l'Eure-et-Loir (131, -20). Le Loir-et-Cher comptait 106 patients (-5) devant le Cher (67, -20) et l'Indre (59, -8).
L'incidence régionale était de 123,2 cas pour100.000 habitants au 22 mai, légèrement inférieure à la moyenne nationale. Le Loiret est le département le plus touché avec 168,8/100.000 au 22 mai. A cette date, le taux d'incidence atteignait 147,6/100.000 à Orléans Métropole et 110,5/100.000 à Tours Métropole.

Bretagne: baisse des hospitalisations sous les 600

En Bretagne, le taux d'incidence est passé sous la barre des 100 à 93,8 cas/100.000 mardi contre une incidence de 106,4 cas/100.000 il y a une semaine. Le taux de positivité est à 3,7%.
La Bretagne comptait mardi 594 hospitalisations en baisse (-53 en une semaine) dont 66 patients en réanimation (-4).
Le nombre de retours à domicile s'élève à 7.534 et le nombre de décès atteint 1.610 depuis début mars 2020 (+16 en 7 jours).
L'Ille-et-Vilaine reste de loin le département comptant le plus de patients hospitalisés (288, -34) puis le Morbihan à 165 (-2), les Côtes-d'Armor à 58 (-19) et le Finistère à 83 (+2).
L'ARS recensait vendredi dans un communiqué 141 clusters en cours d'investigation dont 17 en établissements de santé et 13 en Ehpad, et 53 en milieu professionnel.

Pays de la Loire: forte baisse des hospitalisations

En Pays de la Loire où le taux d'incidence a baissé à 121,2 cas/100.000 mardi (contre 135,9 cas la semaine précédente), les hospitalisations ont diminué depuis le 18 mai avec 526 patients hospitalisés dont 94 en réanimation mardi (-84 et -24 en 7 jours).
Il est recensé 12.629 retours à domicile et 2.664 décès survenus à l'hôpital depuis mars 2020 (+27 en 7 jours).
Les hospitalisations ont diminué en Loire-Atlantique (155, -11), dans le Maine-et-Loire (115, -21), en Sarthe (154, -22) et en Mayenne (35, -2), et nettement en Vendée (67, -28).

Corse: poursuite de la baisse

En Corse, il y avait mardi 46 patients hospitalisés pour Covid (-5 depuis mardi 18 mai), dont 8 en réanimation (+2). L'île déplore 205 décès à l'hôpital depuis le début de l'épidémie, tandis que 925 patients sont retournés à domicile.
Le taux d’incidence a baissé en une semaine, à 27,9 cas pour 100.000 habitants.

Outre-mer: la baisse se confirme en Guadeloupe, la dégradation continue en Guyane

L'île de La Réunion comptabilisait mardi 172 hospitalisations pour Covid (+6 patients en une semaine), dont 36 patients en réanimation (+7 patients en 7 jours).
Depuis le début de l’épidémie, l'île déplore 197 décès liés au Covid à l’hôpital (+11 décès en 7 jours), tandis que 1.686 patients sont revenus à domicile.
Le taux d'incidence a connu une hausse sur la période du 16 au 22 mai pour atteindre 151,1 cas pour 100.000 habitants, contre 123,3 cas/100.000 pour la période du 9 au 15 mai.
En Guadeloupe (incluant Saint-Martin et Saint-Barthélemy), il était recensé mardi 121 hospitalisations en raison du Covid (-25 en une semaine) dont 27 patients en réanimation (-2). Il y a eu 277 décès (+6) depuis le début de la crise et 1.336 retours à domicile.
Le taux d’incidence a continué de diminuer, il était de 96,3 pour 100.000 habitants du 16 au 22 mai, contre 125,5 du 9 au 15 mai, d'après SPF.
La Guyane comptait mardi 118 patients Covid hospitalisés (+21 en une semaine) dont 24 en réanimation (-2). Il y a eu 109 décès à l'hôpital (+4 en une semaine) et 2.561 retours à domicile depuis le début de la crise.
Le taux d’incidence a diminué pour la première fois depuis plusieurs semaines, il était de 399,4 pour 100.000 habitants du 9 au 15 mai, contre 417,3 du 9 au 15 mai, d'après SPF.
La Martinique recensait mardi 64 patients Covid hospitalisés (-1 en une semaine), dont 13 patients en réanimation (+3). Le taux d’incidence était de 26,5 cas pour 100.000 habitants le 22 mai. La Martinique totalise 94 décès à l’hôpital depuis le début de l’épidémie (+1 en 7 jours) et 758 retours de patients à domicile.
À Mayotte, 9 patients Covid étaient hospitalisés mardi (-2 patients sur 7 jours), dont 5 patients en réanimation (-1 patient en 7 jours).
Le bilan de l’épidémie s’élevait à 128 décès (stable sur 7 jours), tandis que 1.261 patients étaient revenus à domicile.
Le taux d’incidence a connu une hausse sur la période du 16 au 22 mai, pour s’établir à 22,2 cas pour 100.000 habitants, contre 12,9 cas/100.000 la semaine précédente.
syl-jyp-san-bd-gl-sl/sl/ab/APMnews

[SYL8QTPD6I]

Testez APM NEWS et profitez de l'intégralité de nos dépêches

30 à 50 dépêches par jour sur les sujets du domaine de la santé

50 000 utilisateurs en France

20 journalistes experts en France et 3 bureaux en Europe

A lire aussi

En direct

Voir tous les articles en direct

Les + lus

Voir tous les top articles