dépêche

 - 

Polémique autour de l'avenir du plus important registre français de surveillance des malformations congénitales

Le registre de surveillance des malformations congénitales de Rhône-Alpes, REMERA, le plus important sur ce sujet en France, se bat pour sa survie après une décision de déqualification rendue par le Comité national des registres (CNR) sur la base d'arguments jugés erronés.

Cet article est réservé aux abonnés APMnews.com

Vous souhaitez lire la suite ?

30 à 50 dépêches par jour sur les sujets du domaine de la santé

50 000 utilisateurs en France

20 journalistes experts en France et 3 bureaux en Europe