dépêche

 - 

AVC: 30 ans après sa création, le registre de Dijon garde tout son intérêt

Trente ans après sa création, le registre dijonnais des accidents vasculaires cérébraux (AVC) continue à améliorer l'épidémiologie de cette pathologie en France, et reste un outil d'aide à la décision dans l'organisation des soins, conservant son intérêt face à l'essor du _big data_, a estimé l'un de ses responsables, le Pr Maurice Giroud du CHU de Dijon.

Cet article est réservé aux abonnés APMnews.com

Vous souhaitez lire la suite ?

30 à 50 dépêches par jour sur les sujets du domaine de la santé

50 000 utilisateurs en France

20 journalistes experts en France et 3 bureaux en Europe