dépêche

 - 

La moitié des patients se déclarant allergiques à un médicament ne le sont pas

Les allergies médicamenteuses déclarées par les patients semblent improbables, suggère une étude menée au CHU de Caen, posant la question à la fois du diagnostic et de la prise en charge de ces patients.

Cet article est réservé aux abonnés APMnews.com

Vous souhaitez lire la suite ?

30 à 50 dépêches par jour sur les sujets du domaine de la santé

50 000 utilisateurs en France

20 journalistes experts en France et 3 bureaux en Europe