dépêche

 - 

La primoprescription de la méthadone en ville remise en question

La primoprescription de la méthadone en ville semble être remise en cause, en raison notamment d'une hausse des décès liés à ce médicament de substitution aux opioïdes (MSO), alors que son autorisation était attendue depuis plusieurs années, a-t-on observé lors d'une journée d'échange partenarial organisée jeudi dernier par la commission des stupéfiants et des psychotropes de l'Agence nationale de sécurité du médicament et des produits de santé (ANSM).

Cet article est réservé aux abonnés APMnews.com

Vous souhaitez lire la suite ?

30 à 50 dépêches par jour sur les sujets du domaine de la santé

50 000 utilisateurs en France

20 journalistes experts en France et 3 bureaux en Europe

 

A lire aussi