dépêche

 - 

Résultats de phase III positifs d'un traitement biologique dans le cancer du poumon NAPC épidermoïde

Un anticorps monoclonal humain, le nécitumumab, administré avec une chimiothérapie, a permis d'améliorer davantage la survie globale de patients atteints d'un cancer du poumon non à petites cellules épidermoïde que la chimiothérapie seule, selon un communiqué diffusé mardi par Lilly.

Cet article est réservé aux abonnés APMnews.com

Vous souhaitez lire la suite ?

30 à 50 dépêches par jour sur les sujets du domaine de la santé

50 000 utilisateurs en France

20 journalistes experts en France et 3 bureaux en Europe

 

A lire aussi