dépêche

 - 

L'ANSM veut ouvrir une "discussion constructive" avec les gynécologues-obstétriciens

L'Agence nationale de sécurité du médicament et des produits de santé (ANSM) va recevoir les gynécologues-obstétriciens afin d'engager "une discussion constructive" au sujet des usages hors-AMM de médicaments et des schémas thérapeutiques variés utilisés dans l'interruption volontaire de grossesse (IVG) médicamenteuse, a-t-on appris jeudi.

Cet article est réservé aux abonnés APMnews.com

Vous souhaitez lire la suite ?

30 à 50 dépêches par jour sur les sujets du domaine de la santé

50 000 utilisateurs en France

20 journalistes experts en France et 3 bureaux en Europe

 

A lire aussi