dépêche

 - 

Des chercheurs inquiets du profil de sécurité de Gardasil*, notamment après trois analyses post-mortem

Le profil de sécurité du vaccin contre le papillomavirus humain (HPV) Gardasil* (Sanofi Pasteur-MSD) a fait l'objet de plusieurs présentations, en particulier une portant sur une analyse post-mortem de trois jeunes femmes décédées après administration de ce vaccin, lors du neuvième congrès international sur l'auto-immunité qui se déroule à Nice jusqu'à dimanche.

Cet article est réservé aux abonnés APMnews.com

Vous souhaitez lire la suite ?

30 à 50 dépêches par jour sur les sujets du domaine de la santé

50 000 utilisateurs en France

20 journalistes experts en France et 3 bureaux en Europe

 

A lire aussi