dépêche

 - 

Le risque de malformation congénitale doublé chez les enfants de femmes exposées in utero au Distilbène* (étude française)

Les enfants de femmes exposées in utéro au Distilbène*, dits de "troisième génération", ont un risque environ doublé de malformation congénitale, notamment d'infirmité motrice cérébrale, mais n'ont pas d'augmentation du risque de cancer, selon une étude épidémiologique française publiée dans Thérapie.

Cet article est réservé aux abonnés APMnews.com

Vous souhaitez lire la suite ?

30 à 50 dépêches par jour sur les sujets du domaine de la santé

50 000 utilisateurs en France

20 journalistes experts en France et 3 bureaux en Europe

 

A lire aussi