dépêche

 - 

Pédopsychiatrie: une file active en hausse de 7% par an mais des dispositifs publics "sous-équipés"

La file active en psychiatrie infanto-juvénile publique augmente de 7% par an, alors que le système public de santé est "trop souvent sous-équipé", a estimé le président de la conférence nationale des présidents de commission médicale d'établissement (CME) de centres hospitaliers spécialisés (CHS), le Dr Christian Müller, auditionné mercredi par la mission sénatoriale sur la psychiatrie des mineurs en France.

Cet article est réservé aux abonnés APMnews.com

Vous souhaitez lire la suite ?

30 à 50 dépêches par jour sur les sujets du domaine de la santé

50 000 utilisateurs en France

20 journalistes experts en France et 3 bureaux en Europe

 

A lire aussi