dépêche

 - 

Ostéoporose post-ménopausique: le romosozumab réduit de 83% le risque de fracture vertébrale clinique

L'anti-ostéoporotique romosozumab (Evenity*, Amgen/UCB) a été associé à une réduction de 83% par rapport à un placebo du risque de fracture vertébrale clinique chez les femmes ménopausées ostéoporotiques, selon une nouvelle analyse de l'essai de phase III FRAME, présentée la semaine dernière au congrès de l'European League Against Rheumatism (EULAR) à Madrid.

Cet article est réservé aux abonnés APMnews.com

Vous souhaitez lire la suite ?

30 à 50 dépêches par jour sur les sujets du domaine de la santé

50 000 utilisateurs en France

20 journalistes experts en France et 3 bureaux en Europe

 

A lire aussi