dépêche

 - 

Incidence plus élevée d'hyponatrémie avec la duloxétine par rapport aux autres antidépresseurs

Les hyponatrémies semblent plus fréquentes chez les patients qui débutent un traitement par duloxétine qu'avec les autres antidépresseurs de la famille des inhibiteurs sélectifs de la recapture de la sérotonine (ISRS) ou des inhibiteurs de la recapture de la sérotonine et de la noradrénaline (IRSN), suggère une étude française.

Cet article est réservé aux abonnés APMnews.com

Vous souhaitez lire la suite ?

30 à 50 dépêches par jour sur les sujets du domaine de la santé

50 000 utilisateurs en France

20 journalistes experts en France et 3 bureaux en Europe

 

A lire aussi