dépêche

 - 

Gynécologie: le plan d'action de l'ANSM pour pallier l'arrêt de commercialisation de Cytotec*

L'Agence nationale de sécurité du médicament et des produits de santé (ANSM) a mis en oeuvre plusieurs mesures pour "assurer la continuité des soins" en gynécologie après l'arrêt de commercialisation de Cytotec* (misoprostol, Pfizer), à compter du jeudi 1er mars, a-t-elle fait savoir mardi lors d'une conférence de presse.

Cet article est réservé aux abonnées APMnews.com

Vous souhaitez lire la suite ?

30 à 50 dépêches par jours sur les sujets du domaine de la santé

50 000 utilisateurs en France

20 journalistes experts en France et 3 bureaux en Europe

A lire aussi