dépêche

 - 

Prévention de l'infarctus: moins d'une femme sur trois considère le tabagisme comme un facteur de risque (enquête)

Alors que le tabagisme est à l'origine de plus de la moitié des infarctus chez les femmes de moins de 50 ans, seules 28% citent l'arrêt du tabac comme un moyen de se protéger contre les maladies cardiovasculaires, selon les résultats d'une enquête Ifop présentée jeudi lors d'un colloque organisé par la Fédération française de cardiologie (FFC), à l'occasion de la journée internationale des droits de la femme.

Cet article est réservé aux abonnées APMnews.com

Vous souhaitez lire la suite ?

30 à 50 dépêches par jours sur les sujets du domaine de la santé

50 000 utilisateurs en France

20 journalistes experts en France et 3 bureaux en Europe

A lire aussi