dépêche

 - 

Cancer du poumon métastatique: l'association pembrolizumab-chimiothérapie allonge la survie

L'association de l'anticorps anti-PD-1 pembrolizumab (Keytruda*, Merck-Sharp & Dohme) et d'une chimiothérapie à base de sel de platine a divisé par deux le risque de décès de patients souffrant de cancer du poumon non à petites cellules (NAPC) non épidermoïde métastatique, dans une étude de phase III présentée lundi au congrès de l'American Association for Cancer Research (AACR) à Chicago, et publiée simultanément en ligne par le New England Journal of Medicine (NEJM).

Cet article est réservé aux abonnées APMnews.com

Vous souhaitez lire la suite ?

30 à 50 dépêches par jours sur les sujets du domaine de la santé

50 000 utilisateurs en France

20 journalistes experts en France et 3 bureaux en Europe

A lire aussi