dépêche

 - 

AVC cryptogénique: le rivaroxaban pas plus efficace mais plus risqué que l'aspirine en prévention secondaire

L'anticoagulant oral direct (AOD) rivaroxaban (Xarelto*, Bayer) n'est pas plus efficace que l'aspirine pour prévenir les récidives après un accident vasculaire cérébral (AVC) de cause inconnue, et est associé à un plus grand risque hémorragique, selon une large étude randomisée internationale présentée mercredi à l'European Stroke Organisation Conference (ESOC) à Göteborg et publiée dans le New England Journal of Medicine (NEJM).

Cet article est réservé aux abonnées APMnews.com

Vous souhaitez lire la suite ?

30 à 50 dépêches par jours sur les sujets du domaine de la santé

50 000 utilisateurs en France

20 journalistes experts en France et 3 bureaux en Europe

A lire aussi