dépêche

 - 

Fibrillation atriale: le recours aux anticoagulants est plus élevé en France que dans le reste de l'Europe

L'utilisation des anticoagulants est plus élevée en France que dans le reste de l'Europe et il existe une utilisation préférentielle des anticoagulants oraux directs (AOD) par rapport aux antivitamine K (AVK) chez les patients en fibrillation atriale, montrent les données de la cohorte française du registre européen de fibrillation atriale présentées jeudi au congrès annuel de la Société française de cardiologie (SFC) à Paris.

Cet article est réservé aux abonnés APMnews.com

Vous souhaitez lire la suite ?

30 à 50 dépêches par jour sur les sujets du domaine de la santé

50 000 utilisateurs en France

20 journalistes experts en France et 3 bureaux en Europe

 

A lire aussi