dépêche

 - 

Pour les détenus, un accès insatisfaisant aux soins spécialisés (CGLPL)

Les personnes détenues accèdent trop rarement à des soins spécialisés (ophtalmologiques, kinésithérapeutes, dermatologiques) satisfaisants, déplore le contrôleur général des lieux de privation de liberté (CGLPL) dans son rapport d'activité 2018.

Cet article est réservé aux abonnés APMnews.com

Vous souhaitez lire la suite ?

30 à 50 dépêches par jour sur les sujets du domaine de la santé

50 000 utilisateurs en France

20 journalistes experts en France et 3 bureaux en Europe

 

A lire aussi