dépêche

 - 

L'ANSM hiérarchise le risque de malformations associé à l'exposition in utero à différents anti-épileptiques

L'Agence nationale de sécurité du médicament et des produits de santé (ANSM), dans un rapport diffusé mercredi soir, a confirmé le risque de malformations associé à l'exposition in utero à d'autres anti-épileptiques que le valproate et propose un tableau hiérarchique tandis que les données sur les risques de troubles neurodéveloppementaux restent limitées.

Cet article est réservé aux abonnés APMnews.com

Vous souhaitez lire la suite ?

30 à 50 dépêches par jour sur les sujets du domaine de la santé

50 000 utilisateurs en France

20 journalistes experts en France et 3 bureaux en Europe

 

A lire aussi