dépêche

 - 

SMR important pour les anti-VIH à base de doravirine, dans une partie de leur AMM

La commission de la transparence (CT) a estimé que les nouveaux anti-VIH de Merck & Co à base de doravirine (Pifeltro* en monothérapie et Delstrigo* en association fixe avec la lamivudine et le ténofovir disoproxil) apportaient un service médical rendu (SMR) important dans une partie de la population visée, selon un avis mis en ligne la semaine dernière par la Haute autorité de santé (HAS)

Cet article est réservé aux abonnés APMnews.com

Vous souhaitez lire la suite ?

30 à 50 dépêches par jour sur les sujets du domaine de la santé

50 000 utilisateurs en France

20 journalistes experts en France et 3 bureaux en Europe

 

A lire aussi