dépêche

 - 

Ma santé 2022: un amendement réformant la dernière année du 3e cycle d'études provoque l'ire de syndicats de médecins et d'internes

Un amendement adopté mardi par les sénateurs au projet de loi d'organisation et de transformation du système de santé, qui transforme la dernière année du 3e cycle des études médicales en "année de pratique ambulatoire en autonomie", suscite la colère de l'Union française pour une médecine libre (UFML), Jeunes médecins, la Confédération des syndicats médicaux français (CSMF), l'Association nationale des étudiants en médecine de France (Anemf), l'Intersyndicale nationale autonomie représentative des internes de médecine générale (Isnar-IMG) et l'Intersyndicat national des internes (Isni).

Cet article est réservé aux abonnés APMnews.com

Vous souhaitez lire la suite ?

30 à 50 dépêches par jour sur les sujets du domaine de la santé

50 000 utilisateurs en France

20 journalistes experts en France et 3 bureaux en Europe

 

A lire aussi