dépêche

 - 

Cancer du sein : les SMS de soutien n'améliorent pas l'observance aux anti-aromatases

L'envoi de SMS deux fois par semaine n'a pas empêché les femmes d'arrêter leur anti-aromatase, dans un essai randomisé dont les résultats ont été présentés lors du congrès annuel de l'American Society of Clinical Oncology (ASCO) à Chicago.

Cet article est réservé aux abonnés APMnews.com

Vous souhaitez lire la suite ?

30 à 50 dépêches par jour sur les sujets du domaine de la santé

50 000 utilisateurs en France

20 journalistes experts en France et 3 bureaux en Europe

 

A lire aussi