dépêche

 - 

VIH: le switch vers le darunavir boosté à faible dose non inférieur au maintien sur lopinavir boosté

Le switch vers un traitement antirétroviral comprenant une faible dose de l'anti-protéase darunavir boosté au ritonavir s'est montré non inférieur au maintien sur un traitement par lopinavir boosté au ritonavir, chez des patients VIH+ présentant une charge virale supprimée, dans un essai de phase III publié dans The Lancet HIV.

Cet article est réservé aux abonnés APMnews.com

Vous souhaitez lire la suite ?

30 à 50 dépêches par jour sur les sujets du domaine de la santé

50 000 utilisateurs en France

20 journalistes experts en France et 3 bureaux en Europe

 

A lire aussi