dépêche

 - 

Le dasatinib pourrait servir d'"interrupteur" pour contrôler l'activité des cellules CAR-T

L'inhibiteur de tyrosine kinase dasatinib (Sprycel*, Bristol-Myers Squibb, et génériques) pourrait servir d'"interrupteur" pour contrôler l'activité des cellules CAR-T et ainsi diminuer les complications de ce traitement, suggèrent des chercheurs allemands et américains qui publient leur étude expérimentale dans Science Translational Medicine.

Cet article est réservé aux abonnés APMnews.com

Vous souhaitez lire la suite ?

30 à 50 dépêches par jour sur les sujets du domaine de la santé

50 000 utilisateurs en France

20 journalistes experts en France et 3 bureaux en Europe

 

A lire aussi