dépêche

 - 

Cancer de la prostate: mortalité augmentée avec l'abiratérone et l'enzalutamide en cas de comorbidité cardiovasculaire

Les patients souffrant de cancer de la prostate avancé traités par les anti-androgènes abiratérone ou enzalutamide ont une mortalité plus élevée quand ils présentent des comorbidités cardiovasculaires qu'en l'absence de comorbidité, montre une étude rétrospective américaine publiée dans European Urology.

Cet article est réservé aux abonnés APMnews.com

Vous souhaitez lire la suite ?

30 à 50 dépêches par jour sur les sujets du domaine de la santé

50 000 utilisateurs en France

20 journalistes experts en France et 3 bureaux en Europe

 

A lire aussi