dépêche

 - 

Risque de décès ou progression divisé par 5 avec l'osimertinib en adjuvant dans le cancer du poumon

L'inhibiteur de tyrosine kinase osimertinib (Tagrisso*, AstraZeneca) a divisé par 5 le risque de décès ou progression en traitement adjuvant du cancer du poumon non à petites cellules (NAPC) avec mutation dans le gène de l'EGFR, dans une étude de phase III qui doit être présentée dimanche lors de la session plénière du congrès de l'American Society of Clinical Oncology (ASCO) qui se tient cette année de façon virtuelle.

Cet article est réservé aux abonnés APMnews.com

Vous souhaitez lire la suite ?

30 à 50 dépêches par jour sur les sujets du domaine de la santé

50 000 utilisateurs en France

20 journalistes experts en France et 3 bureaux en Europe

 

A lire aussi