dépêche

 - 

Risque de seconde vague: les anesthésistes s'inquiètent des forces disponibles pour armer 12.000 lits de réanimation

Le Conseil national professionnel d’anesthésie-réanimation et médecine péri-opératoire (CNP-ARMPO) souligne "l'extrême fragilité des ressources en infirmiers compétents en réanimation" qui pourrait compromettre l'armement effectif de 12.000 lits de réanimation comme le prévoit le ministre des solidarités et de la santé.

Cet article est réservé aux abonnés APMnews.com

Vous souhaitez lire la suite ?

30 à 50 dépêches par jour sur les sujets du domaine de la santé

50 000 utilisateurs en France

20 journalistes experts en France et 3 bureaux en Europe

 

A lire aussi