dépêche

 - 

Procès Mediator*: la défense exclut les faits de recel et complicité de prise illégale d'intérêts en lien avec un ex-cadre de l'Afssaps

Les avocats de Marie-Eve Ibar-Abadie et de Servier Monde ont plaidé la relaxe, lundi devant la 31e chambre correctionnelle du tribunal judiciaire de Paris, des faits de recel et complicité de prise illégale d'intérêts, considérant que l'infraction reprochée initialement à Eric Abadie, ex-cadre de l'Afssaps décédé en 2019, n'était pas constituée.

Cet article est réservé aux abonnés APMnews.com

Vous souhaitez lire la suite ?

30 à 50 dépêches par jour sur les sujets du domaine de la santé

50 000 utilisateurs en France

20 journalistes experts en France et 3 bureaux en Europe

 

A lire aussi