dépêche

 - 

Cancer du sein: une perturbation chronique du cycle circadien associée à des tumeurs plus agressives chez l’animal

Sur un modèle de souris, la perturbation chronique du cycle circadien a été associée à une dissémination accrue des cellules cancéreuses mammaires et à une prévalence plus importante des métastases, suggérant un risque de développer des tumeurs plus agressives chez les femmes atteintes d’un cancer du sein travaillant de nuit, selon les résultats d’une étude française publiée la semaine dernière dans Nature Communication.

Cet article est réservé aux abonnés APMnews.com

Vous souhaitez lire la suite ?

30 à 50 dépêches par jour sur les sujets du domaine de la santé

50 000 utilisateurs en France

20 journalistes experts en France et 3 bureaux en Europe

 

A lire aussi