dépêche

 - 

Les jeunes médecins intensivistes réanimateurs demandent plus de postes d'internes dans cette spécialité

L'Association nationale des jeunes médecins intensivistes et réanimateurs (ANJMIR) demande plus de postes d'internes dans cette spécialité pour répondre aux besoins en réanimation dans les établissements de santé dans le contexte de l'épidémie de Covid-19, dans un communiqué diffusé lundi.

Cet article est réservé aux abonnés APMnews.com

Vous souhaitez lire la suite ?

30 à 50 dépêches par jour sur les sujets du domaine de la santé

50 000 utilisateurs en France

20 journalistes experts en France et 3 bureaux en Europe

 

A lire aussi