dépêche

 - 

Les masques et la chloroquine en tête des produits estampillés Covid-19 et accessibles à la vente sur le Darknet

Parmi les produits étiquetés Covid-19 et accessibles à la vente illégale sur le Darknet, les masques et les médicaments, au premier rang desquels la chloroquine et l'hydroxychloroquine étaient les mieux représentés, entre janvier et juillet, selon une étude mise en ligne mardi sur la plateforme de prépublication arXiv.org.

Cet article est réservé aux abonnés APMnews.com

Vous souhaitez lire la suite ?

30 à 50 dépêches par jour sur les sujets du domaine de la santé

50 000 utilisateurs en France

20 journalistes experts en France et 3 bureaux en Europe

 

A lire aussi