dépêche

 - 

En France, entre avril et juin, 29% des patients atteints de cancer et qui ont eu un Covid-19 diagnostiqué sont décédés

En France, entre mars et juin, 29% des patients atteints de tumeurs solides qui ont eu un diagnostic de Covid-19 sont décédés et la chimiothérapie, fréquemment interrompue, n'est pas ressortie comme un facteur de risque de gravité, selon les données de l'étude CACOVID-19 présentées vendredi au congrès virtuel de l'European Society for Medical Oncology (ESMO).

Cet article est réservé aux abonnés APMnews.com

Vous souhaitez lire la suite ?

30 à 50 dépêches par jour sur les sujets du domaine de la santé

50 000 utilisateurs en France

20 journalistes experts en France et 3 bureaux en Europe

 

A lire aussi