dépêche

 - 

Covid-19: en janvier-février, il y a une "sous-évaluation du risque" et "un déni" (Agnès Buzyn)

Il y a eu "une sous-évaluation du risque par les experts" et un "déni" de la société française aux prémices de l'épidémie en janvier-février, a estimé l'ex-ministre chargée de la santé Agnès Buzyn, auditionnée mercredi par la commission d'enquête du Sénat consacrée à la gestion de la crise sanitaire née du Covid-19.

Cet article est réservé aux abonnés APMnews.com

Vous souhaitez lire la suite ?

30 à 50 dépêches par jour sur les sujets du domaine de la santé

50 000 utilisateurs en France

20 journalistes experts en France et 3 bureaux en Europe

 

A lire aussi