dépêche

 - 

Syndrome coronaire aigu: le ticagrelor similaire au clopidogrel sur le risque d’évènements cliniques indésirables

Chez les patients ayant présenté un syndrome coronaire aigu traité par une intervention percutanée en pratique clinique, l’anti-agrégant plaquettaire ticagrelor (Brilique*, AstraZeneca) n’est pas associé à un risque différent d’évènements cliniques indésirables à 12 mois, en comparaison du clopidogrel, selon une étude américaine publiée mardi dans le Journal of the American Association (JAMA).

Cet article est réservé aux abonnés APMnews.com

Vous souhaitez lire la suite ?

30 à 50 dépêches par jour sur les sujets du domaine de la santé

50 000 utilisateurs en France

20 journalistes experts en France et 3 bureaux en Europe

 

A lire aussi