dépêche

 - 

Cancer du poumon NAPC: meilleure survie en cas de complications multi-organes des immunothérapies

La survie du cancer du poumon non à petites cellules (NAPC) sous immunothérapie est meilleure quand il y a des effets indésirables touchant plusieurs organes, montre une étude américaine publiée dans JAMA Oncology.

Cet article est réservé aux abonnés APMnews.com

Vous souhaitez lire la suite ?

30 à 50 dépêches par jour sur les sujets du domaine de la santé

50 000 utilisateurs en France

20 journalistes experts en France et 3 bureaux en Europe

 

A lire aussi