dépêche

 - 

Cancer de l'ovaire avancé: l'utilisation du niraparib en traitement d'entretien en 1re ligne a commencé

GlaxoSmithKline (GSK) a présenté mardi, lors d'une visioconférence de presse, l'extension d'indication de son anticancéreux inhibiteur de PARP Zejula* (niraparib) en traitement d’entretien en première ligne du cancer de l'ovaire de haut grade, pour laquelle des patientes ont déjà commencé à recevoir le produit, dans le cadre d'une ATU d'extension.

Cet article est réservé aux abonnés APMnews.com

Vous souhaitez lire la suite ?

30 à 50 dépêches par jour sur les sujets du domaine de la santé

50 000 utilisateurs en France

20 journalistes experts en France et 3 bureaux en Europe

 

A lire aussi