dépêche

 - 

Maintien à 96 semaines de l'efficacité d'une bithérapie anti-VIH injectée tous les deux mois

Injectée tous les deux mois, la bithérapie cabotégravir + rilpivirine (ViiV Healthcare/Janssen, groupe J&J) s'est montrée aussi efficace pour maintenir une charge virale indétectable à 96 semaines chez des patients VIH+ que lorsqu'elle est injectée à un rythme mensuel, a annoncé ViiV Healthcare dans un communiqué diffusé samedi.

Cet article est réservé aux abonnés APMnews.com

Vous souhaitez lire la suite ?

30 à 50 dépêches par jour sur les sujets du domaine de la santé

50 000 utilisateurs en France

20 journalistes experts en France et 3 bureaux en Europe

 

A lire aussi