dépêche

 - 

Des pertes de poids allant jusqu'à 17% dans un essai précoce testant le sémaglutide associé à un analogue de l'amyline

Dans un essai de phase Ib, évaluant l'association de deux anorexigènes développés dans l'obésité par Novo Nordisk, l'analogue du GLP-1 sémaglutide et l'analogue de l'amyline cagrilintide, les pertes de poids observées ont atteint 17%, selon des résultats présentés lors de l'European Congress on Obesity (ECO) 2021.

Cet article est réservé aux abonnés APMnews.com

Vous souhaitez lire la suite ?

30 à 50 dépêches par jour sur les sujets du domaine de la santé

50 000 utilisateurs en France

20 journalistes experts en France et 3 bureaux en Europe

 

A lire aussi