dépêche

 - 

Maladie de Crohn : le risankizumab efficace en induction (phase III)

L'anti-IL-23 risankizumab (Skyrizi*, AbbVie/ Boehringer Ingelheim) s'est montré plus efficace qu'un placebo pour induire une rémission clinique chez des patients atteints d'une maladie de Crohn modérée à sévère intolérants/réfractaires aux traitements biologiques homologués et/ou conventionnels, dans la phase III ADVANCE dont les résultats ont été présentés dimanche lors de la Digestive Diseases Week (DDW) digitale.

Cet article est réservé aux abonnés APMnews.com

Vous souhaitez lire la suite ?

30 à 50 dépêches par jour sur les sujets du domaine de la santé

50 000 utilisateurs en France

20 journalistes experts en France et 3 bureaux en Europe

 

A lire aussi